Université du Burundi : Des recrutements qui divisent




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 13 novembre 2013  à 17 : 08 : 30
a

Selon le président du Syndicat du Personnel de l’Université du Burundi Pascal Wakana , le recrutement des nouveaux Assistants a été émaillé d’irrégularités parce que les statuts régissant le personnel enseignant ont été violés.

« Le syndicat du personnel enseignant de l’Université du Burundi tient à préciser que des mesures appropriées pour faire face à la situation actuelle créée par le recrutement illégal des assistants et maitres assistants ainsi que la non représentation des personnels de l’Université du Burundi au sein du nouveau conseil d’administration seront affinées et mises en application lors de la prochaine Assemblée Générale prévue pour le 13 novembre », lit-on dans un communiqué du même syndicat, rendu public ce mardi à Bujumbura.

Les conseils de facultés et instituts ont été dépouillés de leurs compétences parce qu’ils n’ont pas été consultés avant de décider leur engagement.

« les conseils d’administrations et instituts ont vainement attendus d’être saisis , aux fins de procéder à l’analyse technique des dossiers académiques des candidats, aux fins de formuler les avis techniques à l’adresse du conseil d’administration de l’Université du Burundi pour nomination , conformément aux articles 13 et 14 des Statuts du Personnel Enseignant », souligne t- on dans ce communiqué.

Le Syndicat déplore que ces candidats ont été recrutés dans ces fonctions au moment où ils ne remplissaient pas les critères requis c’est-à-dire sans diplôme de licence avec mention distinction.

Certains candidats qui avaient une note de loin supérieure à eux n’ont pas été retenus, écartant du coup la logique de l’excellence et de mérite qui caractérisent les Universités sous d’autres cieux, explique Wakana, président du Syndicat.

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a très récemment dit qu’il mettait en avant aussi les accords d’Arusha pour travailler dans cette institution.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

581 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 25 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 15 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 6 %)

Roger Muhizi : L’ordre des médecins indigné par le non respet de la déontologie médicale,(popularité : 6 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 4 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 2 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 2 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 2 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 2 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 2 %)