Une journée du combattant qui divise




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 15 novembre 2013  à 07 : 40 : 58
a

Certains des membres du CNDD- FFD qui ont fait le maquis à l’époque de la guerre du Burundi ont conseillé le CNDD- FDD à sauvegarder les acquis de la victoire au moment où ce parti organise une série d’activités marquant le rappelle du combattant.

Pascal Nyabenda, le président de ce parti a indiqué que ce parti a déjà fait le tour dans certaines localités du pays pour s’imprégner des conditions de vie de ces anciens rebelles. Le parti a déjà donné plus de 5 millions de francs bu et 7000 cartes d’assurances maladies dont certains d’entre eux ont bénéficié.

"Nous avons fait des visites à l’intérieur du pays pour nous imprégner des conditions de vie des anciens combattants et nous envisageables poursuivre ce travail pour l’intérêt du parti mais aussi de ces derniers", a t-il souligné.

Il a été une occasion pour ces membres du CNDD- FDD d’accorder des certificats à 55 membres de ce parti dont 20 d’entre eux venaient de bénéficier d’une formation à l’éducation citoyenne au sein du parti au pouvoir pendant un mois.

Les 35 autres ont reçu des certificats pour s’être bien conduits pendant que le Burundi était encore au maquis sans faire plus de précision. Cette célébration aura lieu dans toutes les communes du pays ce samedi.

Une célébration qui divise

Le président du parti Uprona, Charles Nditije a dit qu’au Burundi il existe d’autres personnes qui ne se retrouvent pas dans cette célébration notamment les FNL, les anciens militaires et gendarmes de l’armée burundaise avant sa fusion, les anciens rebelles du Front pour la Libération Nationale (Frolina) et autres, du Cndd, Kaze Fdd, ....

"Si c’était un une fête réelle d’un combattant, il fallait plutôt faire venir tout le monde, se souvenir de nous par exemple, parce que nous avons aussi combattu" s’est indigné Agathon Rwasa, ancien chef rebelle, joint par téléphone.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

544 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 11 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 7 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 6 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 6 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 5 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 4 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 4 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 3 %)