Burundi : La France accorde un appui de 3 million d’Euro à l’éducation




Par: Désiré Nimubona , vendredi 15 novembre 2013  à 14 : 09 : 09
a

La France va accorder au Burundi un appui budgétaire de 3 millions d’Euro (6 milliards de Franc Burundais) destiné à financer les salaires des enseignants, apprend-on d’un communiqué rendu publique par l’Ambassade de la France au Burundi ce vendredi à Bujumbura.

« La subvention de 3 millions d’euro accordée à la République du Burundi permettra de contribuer à couvrir partiellement les salaires d’enseignants du primaire sur les exercices budgétaires 2013 et 2014 (…) » précise le communiqué.

L’appui du Burundi par la France est ainsi porté à 8 million d’euro (16 milliards de Fbu). Les trois millions qui s’ajoutent aux 5 millions déjà décaissés par la France vont dans le cadre d’appuis à l’éducation burundaise.

Un accord de financement de cet appui a été signé aujourd’hui à Bujumbura entre le nouveau Ambassadeur du la France au Burundi, Gerrit van Rossum et Yves Terracol, directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) ayant son siège régional à Nairobi, d’un coté, et le Ministre Burundais des Finances Tabu Abdallah Manirakiza accompagné par Rose Gahiru, la Ministre de l’Enseignement de Base, Secondaire et de la Formation Professionnelle de l’autre coté.

En mars dernier le Président Nkurunziza a visité la France et au cours de sa visite, la France a annoncé vouloir continuer à aider le Burundi, en le mettent sur la liste des pays qui seront bénéficiaires de l’aide française.

Le Fond Commun de l’Education (FCE) est financé par l’Agence Francise de Développement, la Belgique, la Norvège et l’Unicef.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

227 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent



a

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout



a

Education : Un sac de ciment pour valider l’inscription d’un nouvel élève





Les plus populaires
Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 29 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 18 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 17 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 10 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 5 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

Des élèves du Lycée Bubanza suspendent leur formation,(popularité : 3 %)

Bouteilles plastiques usagées, déchets « profitables »,(popularité : 3 %)

Célébration de la libération de Bob Rugurika à Bujumbura,(popularité : 3 %)