Burundi : La France accorde un appui de 3 million d’Euro à l’éducation




Par: Désiré Nimubona , vendredi 15 novembre 2013  à 14 : 09 : 09
a

La France va accorder au Burundi un appui budgétaire de 3 millions d’Euro (6 milliards de Franc Burundais) destiné à financer les salaires des enseignants, apprend-on d’un communiqué rendu publique par l’Ambassade de la France au Burundi ce vendredi à Bujumbura.

« La subvention de 3 millions d’euro accordée à la République du Burundi permettra de contribuer à couvrir partiellement les salaires d’enseignants du primaire sur les exercices budgétaires 2013 et 2014 (…) » précise le communiqué.

L’appui du Burundi par la France est ainsi porté à 8 million d’euro (16 milliards de Fbu). Les trois millions qui s’ajoutent aux 5 millions déjà décaissés par la France vont dans le cadre d’appuis à l’éducation burundaise.

Un accord de financement de cet appui a été signé aujourd’hui à Bujumbura entre le nouveau Ambassadeur du la France au Burundi, Gerrit van Rossum et Yves Terracol, directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) ayant son siège régional à Nairobi, d’un coté, et le Ministre Burundais des Finances Tabu Abdallah Manirakiza accompagné par Rose Gahiru, la Ministre de l’Enseignement de Base, Secondaire et de la Formation Professionnelle de l’autre coté.

En mars dernier le Président Nkurunziza a visité la France et au cours de sa visite, la France a annoncé vouloir continuer à aider le Burundi, en le mettent sur la liste des pays qui seront bénéficiaires de l’aide française.

Le Fond Commun de l’Education (FCE) est financé par l’Agence Francise de Développement, la Belgique, la Norvège et l’Unicef.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

237 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 9 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 5 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 4 %)

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi,(popularité : 3 %)

18ème albinos tuée, les organisations privées se lèvent pour dire assez !,(popularité : 3 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 2 %)

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance ,(popularité : 2 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 2 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 2 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 2 %)