Mogadiscio : Journaliste en danger




Par: , dimanche 24 novembre 2013  à 08 : 24 : 02
a

En l’espace de quatorze (14) mois, la Radiotélévision Mogadiscio a déjà perdu cinq (5) de ses journalistes, tués dans l’exercice de leur métier. Cela porte à quatorze (14) le nombre de journalistes assassinés pour cette radio seulement, et cinquante et six (56) dans tout le pays depuis le déclenchement de la guerre en Somalie en 1991.

Bien que ceux de la Radio Mogadiscio rencontrés ce matin mesurent les risques de ce métier, ils continuent de faire tourner la radio 18 heures par jour dans l’intérêt de la population de la capitale somalienne et de ses environs.

Abdoullahim Abdou, Directeur de Codka Jamhuuriyadda Soomaaliya, estime qu’il éprouve d’énormes difficultés à gérer cette« entreprise de presse » dans des conditions sécuritaires aussi précaires.

Il faut bien mentionner que c’est dans une zone hautement sécurisée par les éléments de la Mission de Maintien de la Paix en Somalie AMISOM que la radio Mogadiscio émet tous les jours en trois langues, le somali, l’arabe et l’anglais.

Au-delà des conditions sécuritaires, il y a le matériel. Des équipements aussi modestes que les locaux qui abritent la radio nationale : deux micros ordinaires et une console moyenne composent la régie séparée de la salle de rédaction par une vitrine, une table circulaire et ses trois chaises, ajouté à cela une petite salle de montage.

40 journalistes y sont régulièrement employés, aucun d’entre eux n’a été formé. Ce qui fait dire au directeur de la Radio Mogadiscio que« pour être journaliste en Somalie, il suffit juste de savoir parler au micro »




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

396 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Félix Tshisekedi élu 5eme Président de la RDC



a

RDC : La SADC et la CIRGL craignent une crise post-électorale



a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 13 %)

RDC : La SADC et la CIRGL craignent une crise post-électorale,(popularité : 8 %)

Simba Bukuru, le nouveau roi des Bafulero,(popularité : 4 %)

USA : Une initiative panafricaniste envisage 230 millions de dollars en quatre ans pour l’Afrique ,(popularité : 4 %)

Al Shebab promet 10 chameaux contre la tête de Barack Obama, les Etats Unis rigolent ,(popularité : 4 %)

Des combats meurtriers font 21 victimes à Beni, nord-Est du Congo ,(popularité : 3 %)

Le procès Ntaganda s’ouvre devant la Cour pénale internationale,(popularité : 2 %)

Bosco Ntaganda est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et de 5 chefs de crimes contre l’humanité,(popularité : 2 %)

Félix Tshisekedi élu 5eme Président de la RDC ,(popularité : 2 %)

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».,(popularité : 2 %)