L’ONATEL ambitionnerait à évincer 5 vendeurs de ses cartes de recharges




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 26 novembre 2013  à 06 : 41 : 24
a

5 entreprises de ventes des cartes de recharges des téléphones portables au Burundi ont suspendu la vente des cartes de type ONAMOB ce lundi , Onatel mobile à cause d’une dette estimée à plus de 94 millions de francs bu que l’ONATEL, Office National de Télécommunication leur doit.

Certaines de ces entreprises sont Espace télécoms, GB Télécoms et autres, elles regrettent de voir que l’ONATEL s’est gardé d’honorer ses engagements en s’acquittant de cette dette qui date de plus de ans déjà. Ces entreprises indiquent qu’elles ne peuvent pas continuer à travailler à perte parce qu’elles avaient contracté des crédits bancaires pour exercer cette activité.

Alexis Nduwimana, avocat de ces 5 entreprises, indique que l’ONATEL a toujours reporté à plus tard le rendez vous de restitution de cette somme d’argent. « Pourtant c’est cette entreprise de l’Etat qui avait pris cet engagement » a souligné Me Alexis Nduwimana. Même l’avocat de l’ONATEL exige aujourd’hui cette entreprise à payer cette dette selon Me Alexis Nduwimana.

Pour lui, il est difficile de comprendre pourquoi l’ONATEL n’accepte pas aujourd’hui de s’acquitter de cette obligation au moment où le tribunal du commerce a déjà donné son point de vue sur ce procès en exigeant cette entreprise à payer cette somme d’argent pour permettre le bon fonctionnement de ces 5 entreprises.

Des sources dignes de foi indiquent que l’ONATEL aurait pour mission d’évincer ces actionnaires et d’accorder ce marché de ventes des cartes de recharges à d’autres personnes. Contacté à ce sujet, le directeur général de cette entreprise n’a pas préféré répondre à cette préoccupation. Il a indiqué que les médias burundais ne travaillent pas convenablement en comparaison avec les médias étrangers, des arguments qui contrastent en tous cas avec le défi de l’heure à L’ONATEL.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

591 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités



a

Burundi : Du dégel « gelé »



a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout





Les plus populaires
Burundi : Du dégel « gelé »,(popularité : 15 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 14 %)

Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités,(popularité : 12 %)

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation,(popularité : 10 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 9 %)

Kahawatu, un autre partenaire du secteur café ,(popularité : 8 %)

Burundi : De nouveaux tarifs de contrôle technique rejetés par le ministère de tutelle,(popularité : 8 %)

Economie : "Le secteur minier doit être régulé",(popularité : 8 %)

Turkish Airline au Burundi bientot,(popularité : 8 %)

Gitega : Vers la reprise d’un manque criant du carburant ?,(popularité : 8 %)