Une fuite qui cache une triste réalité




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 27 novembre 2013  à 15 : 24 : 04
a

Albin Misigaro,un agent de la mutuelle de la fonction publique est à l’abri des autorités de la mutuelle de la fonction publique depuis ce dimanche parce qu’il a osé dénoncer les détournement des médicaments qui s’opèrent dans cette partie du sud du Burundi.

Contactée par la Radio iIsanganiro ce mardi, cette personne dit qu’il vient de passer plus de 7 mois sans avoir accès au salaire de son employeur. Aujourd’hui, il dit qu’il a choisi de se mettre à l’abri de ces autorités parce que la fille qui est allé remettre son attestions de repos médical a été intimé de dire où se trouve le malade Albin Misigaro.

Selon Albin Misigaro, cette fille a été sommée par le responsable de la mutuelle dans cette partie du pays, les commissions de la police anticorruption dans les régions sud et ouest et d’autres policiers pour qu’elle indique où il se trouve. La police fait une fouille perquisition dans la maison d’Albin Misigaro sans aucun document à sa disposition selon Albin Misigaro. Il demande aujourd’hui aux autorités de a mutuelle de porter plainte en justice s’il y aurait une quelconque infraction qui pèserait contre lui.

Le directeur général de la mutuelle de sa part n’a pas tardé de réagir. Il reconnait effectivement que ces personnes se sont rendues chez Albin Misigaro mais uniquement dans le but de voir si l’état de santé de celui-ci lui permettrait de répondre aux questions de la commission mise en place pour faire la lumière sur ce vol des médicaments. Il a dit que les enquêtes en cours montrent que probablement Albin Misigaro aurait aussi une part de responsabilité dans le détournement de ces médicaments.

C’était pour la deuxième fois qu’il déposait une attestation de repos médical, les le personnel avait jugé utile d’en profiter pour demander que les enquêtes eurent lieu si du moins son état de santé le permettait selon du directeur général Nduwimana Déogratias. Les sources dignes de fois indiquent qu’ Albin Misigaro serait victime de son appartenance au parti politique FNL.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

898 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 7 %)

Economie : "Le secteur minier doit être régulé",(popularité : 3 %)

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI ,(popularité : 3 %)

Banque mondiale : Une aide en faveur des femmes victimes des violences,(popularité : 3 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 2 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 2 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 2 %)

Vente des hypothèques : un autre tare dans le système bancaire Burundais,(popularité : 2 %)

L’Inde et le Burundi signent un mémorandum d’entente,(popularité : 2 %)

Où en est on avec la politique de charroi zéro ? ,(popularité : 2 %)