Vers plus de déséquilibres ethniques dans les institutions de sécurité




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 28 novembre 2013  à 15 : 43 : 48
a

Les deux ministres en charge de la sécurité au Burundi reconnaissent l’existence des déséquilibrés ethniques dans les corps de défense et de sécurité burundaise.

Lors des questions orales à l’assemblée Nationale ce mardi soir, le ministre de la défense national et des anciens combattants, le Général Major Pontien Gaciyubwenge et le ministre de la sécurité publique Général de Brigade Gabriel Nizigama, ont été demandé de la façon dont ces deux ministères gèrent ces derniers jours les équilibres ethniques, puisque visiblement depuis 2004 se sont les tutsis qui partent en grand nombre à la retraite.

Les chiffres montrent pour le moment qu’à part dans la catégorie "officier" où les écarts sont encore énormes, soit 23% de hutu contre 77% tutsi, les écarts restent perceptibles dans l’armée et dans la police Burundaises. Les départs à la retraite concernent beaucoup plus les tutsi que les Hutu.

Au cours de cette année, quand il y a départ à la retraite de 2 hutus , il y a en même temps à peu près 50 tutsis qui aussi vont aussi à la retraite dans ces deux institutions selon le Général Major Pontien Gaciyubwenge . Pour Pasteur Ryahama, la tendance dans le recrutement devrait plutôt être inversée par rapport à celle héritée des accords d’Arusha c’est à dire que les tutsis devraient être recrutés à 70% et les Hutus à 30% pour pallier les déséquilibres.

Ces deux personnalités ont reconnu que ce défi existe. La réponse du ministre Général Major Pontien Gaciyubwenge est évasive : "pas de torchon qui brule dans tous les cas’’.

De sa part, celui de la sécurité a indiqué que c’est la raison pour laquelle les recrutements se font ces dernières années selon les régions, les quotas d’Arusha par ethnie et en mettant en avant le respect du genre.

Le respect des équilibres ethniques dans ce pays de la Région des Grands Lacs prend sa source dans les accords d’Arusha. L’histoire avait montré que les Hutus majoritaires étaient minoritaires dans ces deux corps. Ce qui en partie a été à la base de la guerre après la mort de Melchior Ndadaye, premier président de la république élu démocratiquement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1262 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
‘’Pour la survie des Accords d’Arusha’’, dixit Gaciyubwenge ,(popularité : 16 %)

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 16 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 15 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 15 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 15 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 15 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 15 %)

Le journaliste correspondant d’Isanganiro à l’Est dans le viseur du gouverneur de Ruyigi,(popularité : 14 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 13 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 13 %)