Les pays arabes et africains en retraite à Bujumbura, sur la culture




Par: Désiré Nimubona , vendredi 29 novembre 2013  à 15 : 04 : 12
a

Les pays membres de l’ASSECAA, réunis à Bujumbura pour deux jours veulent « la création des centres culturels à l’instar des pays occidentaux » pour valoriser des cultures des pays africains et arabes a suggéré le secrétaire général de l’ASSECAA, Abdulwaise Yusuf Ali dans les cérémonies d’ouverture de cette 5ème retraite de l’ASSECAA à Bujumbura.

L’ASSECAA qui dit avoir vu que l’Afrique et le monde arabe ont des valeurs culturelles importantes qu’il faut sauvegarder, souligne que l’Afrique est le monde arabe est un monde vaste de plus de 337 millions d’habitants avec des aspects culturels importants.

L’Association des sénats, Shoora et Conseils Equivalents d’Afrique et du Monde Arabe (ASSECAA), pour une durée de deux jours. Les pays arabes et l’Afrique sont en contacts depuis longtemps, a expliqué le professeur Aloys Misago, enseignant à l’Université du Burundi.

Selon lui, à coté de la recherche des esclaves, bien avant d’ailleurs la colonisation, les arabes avaient déjà noué des relations avec l’Afrique.

Les villes de Mombasa, Mogadiscio et même Dar Es Salam ont été créés par des commerçants arabes.

Lors de ce séjour au Burundi, les délégations seront conduites à l’intérieur du Burundi, dans la province de Muramvya pour contempler la beauté du Burundi.

Samedi, dernier jour de la retraite, un communiqué conjoint sera publié, sanctionnant la fin de cette retraite.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

478 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 7 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 3 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 2 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 2 %)

Vers une prise illégale d’intérêt ,(popularité : 2 %)

La société civile et la mairie de Bujumbura à couteau tiré ,(popularité : 2 %)

Suspension de la grève des enseignants ,(popularité : 2 %)

Les droits des civiles au sein de la police bafoués ? ,(popularité : 2 %)