Une clôture mitigée de l’atelier pour 2015




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 30 novembre 2013  à 09 : 32 : 02
a

« Les acteurs politiques burundais et, au premier chef le gouvernement, doivent privilégier le dialogue et la bonne cohabitation », c’est la mission que vient de donner Parfait Onanga Anyanga pour la réussite des élections de 2015 à la clôture de la rencontre entre les acteurs politiques burundais qui a eu lieu à Bujumbura ce vendredi pour la réussite des élections. Les clauses de cette rencontre sont dans tous les cas mitigées.

Le ministre de l’intérieur Edouard Nduwimana a encore une fois promis la mise ne place du dialogue pour les questions de l’heure comme la révision de la constitution mais à travers des cadre déjà là notamment le cadre permanent de dialogue politique que le gouvernement a formé en collaboration avec certains partis politiques. Ce cadre est jusqu’à présent non reconnu par l’opposition politique burundaise sauf celui qui serait proche du parti au pouvoir.

C’est le même ton qu’a tenu Pascal Nyabenda au sortir de cet atelier de 3 jours. Pour le président du parti au pouvoir, il n’est pas du tout question de retirer ce projet de lois du parlement mais plutôt ceux qui ont des propositions à apporter n’ont qu’à le faire.

Edouard Nduwimana a qualifié d’entrave au dialogue la démarche prévue par les partis politiques regroupés au se in de l’Alliance pour la Démocratie et le Changement de marcher dans la rue pour réclamer un débat avant l’amendement de la constitution aujourd’hui sur la table du parlement. Pour l’Uprona, lorsque ce cadre ne se présentera pas de manière exclusive, les partenaires politiques se contenteront de celui existant déjà.

Au parti Mouvement pour la Solidarité et le Développement, MSD, la montagne a accouché d’une souris. Le parti s’attendait à la libération des prisonniers politiques, au retrait du projet de loi sur la constitution de l’assemblée pour un débat large, et autres.

Difficile de croire au ministre de l’intérieur parce que ce qu’il promet par le haut il le retire par le bas, a souligné Alexis Sinduhije.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1416 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 5 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Allain Guillaume Bunyoni demis de ses fonctions ou seulement remplacé ? ,(popularité : 3 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 2 %)

La commune Giharo a un nouvel administrateur,(popularité : 2 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 2 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 2 %)

Lettres de noblesses envers Isanganiro,(popularité : 2 %)