Grogne de la présidente du MSD à Muyinga




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 4 décembre 2013  à 11 : 11 : 28
a

Ancille Nsavyimana s’inquiète de sa sécurité depuis dimanche après qu’elle ait organisé une rencontre des membres du parti MSD. Elle pointe du doigt le gouverneur de ladite province Ildéphonse Ntawunkunda comme étant l’élément catalyseur de cette situation.

Au cours d’une interview que cette présidente du MSD en province de Muyinga a accordée à la Radio Isanganiro ce mardi, Ancille Nsavyimana a indiqué que le gouverneur de la province de Muyinga Ildéphonse Ntawunkunda et l’administrateur communal de Muyinga sont venus la chercher à son lieu de service c’est-à-dire à l’école primaire de Muyinga où elle est institutrice.

Ildéphonse Ntawunkunda lui a demandé si elle n’aurait pas organisé cette rencontre pour inciter la population de cette province à descendre dans la rue comme l’a récemment déclaré le président du parti Mouvement pour la Solidarité et le Développement à l’échelle nationale Alexis Sinduhije.

Ancille Nsavyimana s’étonne de constater que le gouverneur a cherché à savoir davantage sur les mobiles de cette rencontre des membres du MSD en province au moment où elle avait envoyé une correspondance aux autorités communales et provinciales dans laquelle il avait expliqué les motivations de cette rencontre.

Pour elle, il y a une raison qu’elle ne connait pas qui aurait incité le gouverneur à le poursuivre autour de cette affaire, raison pour laquelle elle s’inquiète de sa sécurité. « Même à l’heure où je te parle je vois le gouverneur et d’autres personnes avec lui, je ne sais pas s’ils viennent me récupérer. J’ai peur », a-t-elle souligné.

Le gouverneur de la province de Muyinga, Ildéphonse Ntawunkunda rejette en bloc les accusations portées contre sa personne. Il dit qu’il l’a juste appelée pour lui demander si elle n’elle n’aurait pas organisé cette réunion pour demander à la population de faire marche manifestation le 9 de ce mois. Selon lui, cette présidente du MSD en province de Muyinga devrait se sentir à l’aise. Il n’y a pas d’infraction qui pèse contre elle parce que la réunion avait été organisée de manière légale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

324 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 8 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 3 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 3 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 3 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 3 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 3 %)

L’UE prête à accompagner les élections de 2015,(popularité : 3 %)

Le nouveau gouverneur de Gitega prend ses fonctions,(popularité : 3 %)

Presse : Les questions clées pour l’avenir seraient sans réponse ,(popularité : 3 %)