Grogne de la présidente du MSD à Muyinga




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 4 décembre 2013  à 11 : 11 : 28
a

Ancille Nsavyimana s’inquiète de sa sécurité depuis dimanche après qu’elle ait organisé une rencontre des membres du parti MSD. Elle pointe du doigt le gouverneur de ladite province Ildéphonse Ntawunkunda comme étant l’élément catalyseur de cette situation.

Au cours d’une interview que cette présidente du MSD en province de Muyinga a accordée à la Radio Isanganiro ce mardi, Ancille Nsavyimana a indiqué que le gouverneur de la province de Muyinga Ildéphonse Ntawunkunda et l’administrateur communal de Muyinga sont venus la chercher à son lieu de service c’est-à-dire à l’école primaire de Muyinga où elle est institutrice.

Ildéphonse Ntawunkunda lui a demandé si elle n’aurait pas organisé cette rencontre pour inciter la population de cette province à descendre dans la rue comme l’a récemment déclaré le président du parti Mouvement pour la Solidarité et le Développement à l’échelle nationale Alexis Sinduhije.

Ancille Nsavyimana s’étonne de constater que le gouverneur a cherché à savoir davantage sur les mobiles de cette rencontre des membres du MSD en province au moment où elle avait envoyé une correspondance aux autorités communales et provinciales dans laquelle il avait expliqué les motivations de cette rencontre.

Pour elle, il y a une raison qu’elle ne connait pas qui aurait incité le gouverneur à le poursuivre autour de cette affaire, raison pour laquelle elle s’inquiète de sa sécurité. « Même à l’heure où je te parle je vois le gouverneur et d’autres personnes avec lui, je ne sais pas s’ils viennent me récupérer. J’ai peur », a-t-elle souligné.

Le gouverneur de la province de Muyinga, Ildéphonse Ntawunkunda rejette en bloc les accusations portées contre sa personne. Il dit qu’il l’a juste appelée pour lui demander si elle n’elle n’aurait pas organisé cette réunion pour demander à la population de faire marche manifestation le 9 de ce mois. Selon lui, cette présidente du MSD en province de Muyinga devrait se sentir à l’aise. Il n’y a pas d’infraction qui pèse contre elle parce que la réunion avait été organisée de manière légale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

350 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI





Les plus populaires
Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation,(popularité : 100 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 38 %)

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 22 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 17 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 8 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 8 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 7 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 5 %)

25e anniversaire de la Charte de l’unité Nationale,(popularité : 5 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 4 %)