Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Makamba : Un seul procès jugé dans deux tribunaux de même degré




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 5 décembre 2013  à 09 : 36 : 03
a

Gisèle Niyubahwe, une femme de la province de Makamba a été entendue par le tribunal de résidence de Kinama ce mardi alors que ce même procès était attendu pour être prononcé au tribunal de résidence de Makamba.

C’est un conflit qui date de plus d’une dizaine d’année, Gisèle Niyubahwe et Helmenegilde Ntacobakimvuna , un agent du Haut Commissariat pour les réfugiés s’accusent mutuellement de concubinage. Le mari a opté pour une seconde femme suite aux relations en familles délétères et vit aujourd’hui en commune de Kinama.

Le tribunal de résidence de Makamba a entendue ce couple en séance publique il ya au moins 2 ans. Le procès est attendu pour la mise en exécution mais le mari se serait opposé que le tribunal de résidence de Makamba prononce ce jugement. Les liens sont tels que Gisèle Niyubahwe a failli la mort à plusieurs reprises selon ces termes.

Les associations de défenses des droits de la femme ont énormément contribué pour que justice soit rendue mais en vain. La femme aurait été amputée de la matrice selon ces dires à cause de cet homme qui fut son mari.

Avant que le divorce soit consommé la femme réclame que le partage des biens ait lieu de manière équitable. Elle évoque notamment les maisons en provinces de Makamba , Bujumbura et Gitega , deux motos et deux véhicules et d’autres biens qu’ils sont cherché en communs.

Les sources dignes de foi indiquent cet homme aurait pour objectif que le procès soit contraire à celui attendu en province qui aurait pris fin en faveur plutôt de la femme. Une question reste : un procès est il possible qu’il soit jugé dans deux endroits différents. Le président du tribunal de résidence de Kinama a dit que ce procès est en délibéré. Le concerné c’est-à-dire Helmenegilde Ntacobakimvuna de sa part n’en dit aucun mot.

Une association pour la défense des droits de la femme appelée Abana Makamba avait tellement aidé cette femme pour que ce procès ait une issue favorable en province de Makamba. Hélas, la présidente de cette association qui s’était investie est mort de manière inopinée au courant de cette année.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

379 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 19 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 18 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 17 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 16 %)

Mwaro : La pression démographique, un défi à l’enseignement,(popularité : 16 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 16 %)

Muyinga : Des activités visant la fidélisation des démobilisés du CNDD-FDD en cours ,(popularité : 16 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 16 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 16 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 16 %)