Un nouveau parti dénommé APDR agréé malgré l’opposition




Par: Désiré Nimubona , jeudi 5 décembre 2013  à 13 : 39 : 56
a

Un nouveau parti, a été agréé hier mercredi dans l’après midi par le Ministère de l’Intérieur, selon une source du Ministère de l’Intérieur.

Il s’agit de l’Alliance pour le Paix le Développement et la Réconciliation (APDR) dirigé par Laurent Manirakiza.

Ce parti qui vient d’être agréé est le 44ème et son agrément avait été annoncé d’ailleurs par le Ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana, il y a à peu près trois semaines, sur les ondes de la Radio Isanganiro, lors de l’émission « Karadiridimba ».

APDR n’est pas nouveau dans les milieux médiatiques. Le 14 Novembre 2013, une centaine de jeunes gens, venu essentiellement de Ndava dans la Commune Buganda (Cibitoke), avaient annoncé la création de cette organisation pour se désolidariser avec les leaders de l’ADC-ikibiri, un collectif d’une dizaine de partis politiques de l’opposition burundaise.

A cette époque, un certain Aimable Bakundukize se présentait comme son président. Cependant, ce mercredi lors de l’agrément le nom de Laurent Manirakiza a été annoncé comme président de cette nouvelle formation politique.

Bakundukize avait annoncé que cette formation attendait l’agrément « du Ministère de l’Intérieur » ayant dans ses attributions, la gestion des partis politiques.

Cette formation dénommée APDR avait annoncé que l’ADC-Ikibiri était un obstacle au développement et que les jeunes des différant partis de l’opposition s’étaient mobilisés pour se désolidariser avec l’ADC-Ikibiri », jugée d’ailleurs illégale et par le Ministre de l’Intérieur, et par ces mêmes jeunes qui se réclament anciens membres de cette alliance.

L’opposition burundaise avait dénoncé « une autre tentative de diviser l’opposition » burundaise.

Léonce Ngendakumana, président de l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri) avait appelé « le Gouvernement de s’asseoir avec l’ADC-Ikibiri » pour trouver des solutions, s’estimant être une seule opposition du régime actuel.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

898 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 68 %)

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions,(popularité : 25 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Démocratie = Avoir un président Hutu selon le FNL,(popularité : 3 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 3 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 3 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 3 %)

La politique de décentralisation reste lacunaire selon le Senat ,(popularité : 3 %)

Les œuvres du cinquantenaire ou des sept ans du pouvoir CNDD FDD ? ,(popularité : 3 %)