Frédéric Bamvuginyumvira conduit à la prison centrale de Mpimba




Par: Désiré Nimubona , lundi 9 décembre 2013  à 17 : 39 : 57
a

L’ancien vice président de la République Frédéric Bamvuginyumvira est conduit à Mpimba après une journée d’audition au parquet de Bujumbura d’abord puis au Parquet de la Cour Anticorruption.

Rumbete Emmanuel Conseiller au Secrétariat Général der la Cour Suprême a expliqué que le dossier avait été envoyé au parquet pour la phase pré juridictionnelle.

Selon l’un des proches, du vice président du Frodebu, il est accusé d’avoir tenté de donner une enveloppe aux policiers qui procédaient à son arrestation jeudi soir dernier, en ville de Bujumbura, lors de son arrestation, pour incitation à la débauche.

Arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi la semaine dernière, Bamvuginyumvira a été gardé dans une cellule du Bureau Spécial de Recherche (BSR) avec une autre militante du Frodebu, du nom de Josephine, avec laquelle on l’accusait d’avoir eu des rapports sexuels.

Ce lundi matin, il a comparu devant le Ministère Public et deux de ses charges, c’est-à-dire « l’incitation à la débauche » et « rébellion » ont été abandonnées, mais la charge sur la corruption est maintenue, selon sa défense.

Cependant, la femme avec laquelle il avait été arrêtée a été libérée, selon notre constat sur place.

La famille politique de l’ancien premier vice président crie à l’injustice après que celui-ci ait été conduit en prison, ce lundi après midi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2376 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 27 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 27 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 27 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 25 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 23 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 21 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 20 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 19 %)

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré,(popularité : 16 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 15 %)