Le débat sut la marche manifestation refait surface




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 12 décembre 2013  à 06 : 14 : 41
a

L’Alliance Démocratique pour le Changement, ADC-Ikibiri, vient de renouveler son rendez vous de descendre dans la rue à cause de l’emprisonnement de Bamvuginyumvira Fréderic et du climat politique délétère sans toutefois en indiquer la date.

Dans un communiqué de ce mercredi dont le président de cette coalition est signataire, Léonce Ngéndakumana a relevé une série d’aspects qu’il qualifie de mauvais présage pour les élections prévues en 2015 et de nature à inciter plus d’un à réclamer ses droits pour l’intérêt du pays.

Il y a notamment la révision en catimini de la constitution par le parti au pouvoir, les montages à mobiles politiques contre les acteurs clés de l’ADC-Ikibiri notamment le vice président du Front pour la Démocratie au Burundi, le refus délibéré de libérer les leaders politiques en particulier Hussein Radjabu et d’autres.

Cette coalition regrette aussi de la mainmise de l’exécutif dans le domaine judiciaire en violation de la constitution et du principe de la séparation des trois pouvoirs tels que consacré par cette même loi fondamentale.

L’ADC-Ikibiri regrette du harcèlement dont sont victimes les leaders politiques de retour d’exil à savoir Alexis Sinduhije et Rwasa Agathon.

Léonce Ngandakumana demande à la communauté internationale d’avoir un œil regardant par rapport aux intrigues à rebondissements multiples qui ont lieu dans ce pays et dont les répercussions ne sont pas de nature à inspirer confiance surtout en ce qui est de la préparation des élections de 2015.

L’ADC-Ikibiri demande enfin à la population de rester vigilante et mobilisée pour réclamer ses droits et aux forces de l’ordre de rester neutres comme le veut aussi la constitution.

La semaine écoulée, l’ADC-Ikibiri avait dit qu’il patientait à marcher dans la rue pour réclamer la révision de la constitution à cause de la mort de Nelson Mandela, l’un des acteurs clés de l’Accord d’Arusha.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

407 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR



a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?





Les plus populaires
Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 24 %)

‘’ L’appel des leaders politiques en exil au retour au pays est une intrigue’’,(popularité : 4 %)

2015 et Pierre Nkurunziza : l’heure des intrigues aurait sonné,(popularité : 3 %)

Un ancien journaliste aujourd’hui contre la liberté d’expression,(popularité : 3 %)

Mgr Bigirimana Eraste, Nouveau pasteur du Diocèse Anglican de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Les imbonerakure risquent d’être roulés devant la justice ,(popularité : 3 %)

La justice burundaise dira le droit dans l’avenir,(popularité : 3 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 3 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 3 %)

Conférence sectorielle sur le CSLP2 : La montagne a accouché d’une souris,(popularité : 3 %)