Kenya : Les tambourinaires burundais s’imposent sur la scène




Par: Désiré Nimubona , jeudi 12 décembre 2013  à 17 : 04 : 38
a

Les tambourinaires burundais qui sont au Kenya pour le cinquantenaire de l’indépendance du Kenya ont séduit pas mal d’esprits suite à leurs « excellentes performances ».

Vers midi, de ce jeudi 12 décembre 2013, les tambourinaires burundais ont étonné les participants à ces cérémonies, de l’indépendance du Kenya.

Juste après le début de leur danse, les tambourinaires burundais ont été admirés pour avoir transporté les tambours dans leurs bouches, malgré leur poids.

“Cette performance du Burundi est spectaculaire » écrit un kenyan sur son compte twitter. L’autre, svisblement en train de comparer les performances des autres groupes culturels du Kenya ou de la région dira :

« Le peuple burundais nous a battus sur notre propre terrain alors que nous sommes en train de suivre uniquement les faibles performances de nos chorales », écrira sur son compte twitter Normand Atieno Asimba.

Polyyne Owoko, une autre kenyane émue par les performances burundaises des tambourinaires dira « tout simplement, admettons que le Burundi nous ont surpris et qu’il faut par ailleurs suivre leur exemple ».

Lynda Oriyaso, une autre kenyane, a enfoncé le clou en ces mots : « Les tambourinaires burundais ont dépassé les autres numéros d’avant » avant d’ajouter que les autres qui doivent suivre auront des difficultés à convaincre l’audience qui « vient de gouter aux délices du tambour burundais ».

Les spectaculaires qui n’ont pas cessé d’applaudir aux tambourinaires burundais qui avaient formé un demi cercle devant une dizaine des chefs d’Etats africains dont Pierre NKurunziza, qui venait d’arriver de Johannesburg.

Le drapeau burundais a été hissé à Nairobi ces derniers jours, dans des occasions culturelles. Le weekend dernier, un jeune artiste burundais connu sous le nom de Hope a plutôt remporté le Tusker Project Fame (TPF) d’une valeur de 5 millions de Shilling kenyans.

Liant cette victoire de Hope, et la meilleure performance des tambourinaires burundais, un député kenyan disait sur son compte twitter : « La dernière fois c’était Hope et aujourd’hui, ce sont les tambourinaires ! Mais que veulent les burundais ? ».

Un autre abonde dans le même sens et dit : « je pense que le Ministre de la Culture est en train d’apprendre comment on peut danser ».

Depuis la célébration rythmée du cinquantenaire d’indépendance du Burundi, le Kenya avait juré d’inviter les tambourinaires burundais aux cérémonies du genre au Kenya. Uhuru Kenyatta, qui avait participé à cette faite du 1er juillet 2012 avait annoncé qu’il inviterait les tambourinaires lors de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de son pays.

Le Burundi a entamé les procédures d’inscription des tambours burundais sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, seul moyen de les protéger contre un quelconque détournement, nous avait révélé une source du Ministère de la Jeunesse Sport et de la Culture.

Convoité par plus qu’un, les tambours burundais restent cependant la propriété burundaise uniquement, du moins, jusqu’à ce jour.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2676 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 4 avril 2014   à 00 : 40 : 22

oui c est la seule richesse qui reste naho bashaka kuziba ngira ntibokunda kuko baravuga ariko nibarikanure kuko abo bari kubutegetsi ntaco batarya nizo ngoma bozirya



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national



a

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine



a

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants



a

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die



a

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA



a

Miss Burundi : la couronne à quel prix ?



a

PSG - REAL : Une finale avant la lettre



a

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs



a

Victoires prévisibles d’Olympique Stars et Lydia Lydic, rassurent les entraineurs



a

Journée internationale du sport féminin inconnue au Burundi





Les plus populaires
L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national ,(popularité : 26 %)

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine ,(popularité : 4 %)

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants ,(popularité : 3 %)

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs,(popularité : 3 %)

Buryenda n’est plus, Karyenda non plus. Une perte ?,(popularité : 3 %)

Que font les artistes burundais en cette période de crise ?,(popularité : 2 %)

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA,(popularité : 2 %)

Vestine, 6ème lauréat d’ Isanganiro Awards ,(popularité : 2 %)

Rumonge : La police déjoue une tentative de vol à la paroisse catholique,(popularité : 2 %)

Onze pros pour renforcer les Intamba mu Rugamba ,(popularité : 2 %)