Les 19 et 20 courant à l’A.N : L’ADC-Ikibiri y prendra part avec moins d’espoir




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 18 décembre 2013  à 15 : 11 : 44
a

Léonce Ngendakumana, président de l’Alliance des Démocrates pour le Changement, ADC – Ikibiri, vient de confirmer la participation de cette organisation politique dans l’atelier du 19 au 20 courant autour du débat sur la révision de la constitution à l’Assemblée Nationale.

Dans une conférence de presse de ce mercredi que cette alliance a organisée, l’Alliance des Démocrates pour le Changement a indiqué que grâce aux conseils des sages de ce pays dont notamment les anciens présidents de la république du Burundi et autres politiques, ils se sont résolus de ne pas faire la politique de la chaise vide dans cet atelier.

Cependant, cette organisation n’attend rien de ce rendez- vous du 19 au 20 courant car ce programme ne vise qu’à satisfaire les ambitions de Pierre Nkurunziza par rapport au 3ème mandat comme président de la république, a souligné Léonce Ngendakumana .

Bien qu’un tel travail sur les débats sur la révision de la constitution ait été réservé à l’Assemblée Nationale, Léonce Ngendakumana , le président de l’ADC-Ikibiri estime que cela est contraire aux prérogatives de la loi fondamentale régissant ce pays de l’Afrique centrale et va aussi contre le fonctionnement de pareille institution.

Selon lui, même si l’ADC-Ikibiri compte s’y rendre et y passer ces deux jours, elle s’inscrira en faux contre les débats autour de la révision de la constitution de nature à mettre à mal les acquis d’Arusha. Mais le désespoir autour de l’issue de ces deux jours de débats entre les politiques est si prononcé que cette alliance n’a pas jusqu’à présent annulé complètement la marche manifestation qu’elle avait menacée de mettre en exécution, selon Léonce Ngendakumana.

Outre l’ADC-Ikibiri, nombre d’organisations impliquées dans la vie politique de ce pays ont déjà fait presque les considérations du genre par rapport à ce projet de loi qui fait polémique depuis plus de 3 mois. Les Forces Nationales de Libération (FNL), l’Observatoire de l’Action Gouvernementale, (OAG) prendront part à ces débats et ont déjà promis d’y prendre part la mort dans l’âme. 89 articles sont prévus pour faire objet de débat pendant deux jours, de quoi en tous nourrir l’espoir et le désespoir.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

393 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 7 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

Allain Guillaume Bunyoni demis de ses fonctions ou seulement remplacé ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 3 %)

La commune Giharo a un nouvel administrateur,(popularité : 3 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 3 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 3 %)

Lettres de noblesses envers Isanganiro,(popularité : 3 %)