Visite de soutien de l’UIA au bâtonnier de Bujumbura




Par: Digne Niyomwungere , lundi 23 décembre 2013  à 07 : 13 : 37
a

L’Union Internationale des Avocats (UIA) vient de conclure une mission de quatre jours à Bujumbura en soutien à la profession d’avocat au Burundi et en particulier à Maître Isidore Rufyikiri, le bâtonnier de l’ordre des avocats de Bujumbura.

Selon un communiqué de presse sorti au terme de cette mission ce dimanche, la visite de l’UIA au Burundi a permis de rencontrer le premier substitut du procureur près la cour d’appel de Bujumbura et d’exprimer son inquiétude sur les difficultés auxquelles est confronté le bâtonnier Rufyikiri dans l’exercice de son mandat.

L’UAI entend rester préoccupée par la question et indique qu’elle suivra de près le déroulement des procédures judiciaires initiées à l’égard du bâtonnier Rufyikiri.

Maître a récemment été interdit de sortir du territoire, interdiction qui lui a été communiquée à l’aéroport de Bujumbura par les forces de police sur ordre du ministère public, alors qu’il s’apprêtait à se rendre en Côte d’Ivoire pour participer, en sa qualité de bâtonnier et en représentation du barreau, au congrès de la Conférence Internationale des Barreaux.

L’UIA dit qu’elle va donc s’adresser aux autorités compétentes afin de connaître les motifs et contours de cette décision qui restreint gravement la liberté de mouvement et de réunion du bâtonnier dans les fonctions de représentation du barreau qui sont les siennes.

Maître Isidore Rufyikiri est poursuivi pour des propos tenus lors d’une conférence de presse tenue le 29 octobre, des propos supposés « contraires aux règlements, à la sûreté de l’Etat et à la paix publique », et qui concernaient la révision de la Constitution.

Rappelons également que le Procureur Général près la Cour d’Appel avait de ce fait demandé au Conseil de l’Ordre de prononcer sa radiation et qu’il a saisi ce 18 décembre le Président de la Cour d’Appel de la même demande de radiation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

408 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Un membre du MSD sorti de l’hôpital et conduit en prison,(popularité : 2 %)

La vérité sur plus de 400 personnes massacrées à Kivyuka en 1996 reste mystérieuse,(popularité : 2 %)

Tanzanie : Sinduhije détenu atrocement, déplore Me Maingain,(popularité : 2 %)

L’Olucome dénonce les scandales de curruption à travers le pays,(popularité : 2 %)

Le BNUB salut la commission d’enquête sur les exécutions extrajudiciaires,(popularité : 2 %)

Primée pour son implication dans la défense de droits de l’homme,(popularité : 2 %)

HRW interdit de publier son rapport sur le Burundi, l’ONU s’inquiète ,(popularité : 2 %)

Libération provisoire sur cautionnement ,(popularité : 2 %)

Projet de loi sur la presse : HRW demande au Président l’abstention à la promulgation,(popularité : 2 %)

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 2 %)