Qui sont dans le collimateur des probables partis politiques satellites du CNDD-FDD ?




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 28 décembre 2013  à 19 : 30 : 48
a

8 partis politiques accusent certains évêques dont ils ne citent pas nommément et le président du Forum pour la Conscience et le Développement de faire de la politique sans fard ni exotisme alors que la constitution burundaise ne le leur reconnait pas.

Au cours d’une conférence de presse que ces organisations politiques ont tenu ensemble ce samedi, elles ont indiqué que dans certaines localités du pays les évêques enseignent à leurs croyants dans les Églises le contenu quelques uns des points ayant fait objet de débat autour de la constitution entre le 19 et le 20 à l’Assemblée Nationale.

Pour ces partis politiques, ce comportement est contraire aux articles régissant le fonctionnement des confessions religieuses contenus dans la loi fondamentale puisqu’il leur est interdit de faire de la politique.

La même mise en garde a été adressée à Pacifique Nininahazwe , le président du Forum pour la Conscience et le Développement.
Selon Bucumi Tite, l’un des présidents de ces partis politiques Pacifique Nininahazwe est inéluctablement un homme politique puisqu’il a promis qu’il compte se faire élire en 2015. « Le train est donc en marche, qu’il cesse de tromper l’opinion puisqu’il a promis qu’en 2015.

Il va embrasser la carrière politique en collaboration avec l’opposition politique comme cela transparait dans sa sortie médiatique de la synergie du 27 décembre 2013. Ce faisant, Pacifique Nininahazwe a dit que cela pourrait amener la société civile à sauver ce pays », a-t-il souligné.

De la part de ces partis politiques, Pacifique Nininahazwe se doit de dissiper tous les malentendus actuels autour de ces prises de position puisque visiblement il ne fait rien d’autre que la politique en se faisant passer pour un membre de la société civile.

Ces partis politiques sont le FNL Iragi rya Gahutu, Parti l’Indépendance Economique du Burundi et autres. Certains observateurs estiment que tous ces 8 partis politiques seraient des satellites du parti au pouvoir. Les présidents de ces derniers ne reconnaissent pas qu’ils sont en coalition jusqu’à présent.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1411 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 3 %)

La commune Giharo a un nouvel administrateur,(popularité : 3 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 3 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 3 %)

Lettres de noblesses envers Isanganiro,(popularité : 3 %)

La COSOME est aussi contre le projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Le budget de l’Etat 2013 devrait s’adapter au contexte actuel ,(popularité : 3 %)

Le Burundi favorable à l’envoi de ses soldats au nord du Mali ,(popularité : 3 %)

Des projets du Burundi de nature à mettre à mal les liens avec les USA ,(popularité : 3 %)