Procès Gatumba: "Parodie de justice"




Par: Bernard Bankukira , Wednesday 14 December 2011  à 15 : 44 : 16
a

Le procès des 21 présumés auteurs du carnage de Gatumba vient d’être mis en délibéré en absence des avocats de la défense. 40 ans de prison ferme ont été requis pour 11 présumés accusés de complicité dans ces massacres, alors que la prison à vie a été requise pour 10 présumés auteurs de ces massacres qui ont coûté la vie à 39 personnes. Maître Fabien Segatwa, un des avocats de la défense appelle parodie de justice ce comportement du siège qui a jugé irrecevable leur demande de poursuivre certains hauts gradés de la police et du service national de renseignement cités dans ce dossier. La défense dénonce un déséquilibre dans ce procès et menace d’interjeter appel.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

3315 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post
  • To create paragraphs, just leave blank lines.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Send a message



Dans la même rubrique
a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU





Les plus populaires
En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza,(popularité : 21 %)

Burundi : A quand la réouverture des medias encore en décombre ? S’interrogent les parlementaires.,(popularité : 4 %)

Bujumbura : Les refoulés de Gasenyi reviennent un en un,(popularité : 4 %)

Burundi : L’extraction des matériaux de construction ronge les rivières de Bujumbura ,(popularité : 4 %)

MUYINGA : Réfection du cachot de la police judiciaire ,(popularité : 4 %)

L’observatoire national de lutte contre le génocide et autres crimes, bientôt en place au Burundi ,(popularité : 4 %)

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi,(popularité : 4 %)

Primée pour son implication dans la défense de droits de l’homme,(popularité : 4 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 4 %)

Plus de 328 prisonniers de Mpimba bénéficient d’un élargissement provisoire ,(popularité : 4 %)