Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Projet de loi sur la CNTB : Le Sénat se joint à l’Assemblée Nationale




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 31 décembre 2013  à 07 : 21 : 15
a

29 sénateurs ont adopté le projet de loi portant mise en place de la commission nationale des terres et autres biens ce lundi. Tous les groupes parlementaires ont voté pour ce projet de loi excepté le groupe parlementaire Uprona.

La scène qui a eu lieu la semaine passée à l’Assemblée Nationale ne diffèrait en rien de celle de ce lundi au Sénat. Juste après avoir voté pour le projet de loi portant budget de l’Etat exercice 2014, la salle enregistre les mêmes parlementaires.

L’ancien président de la république Domitien Ndayizeye devance le ministre des finances. Il quitte le sénat avant le vote de cette loi en cédant cependant sa procuration à l’ancien président de la république Sylvestre Ntibantunganya.

Vers 11 heures et demi, les débats autour du projet de sur la CNTB commencent. Le président du sénat cherche le président de la commission permanente chargée des questions institutionnelles, judiciaires et des droits et libertés fondamentales mais en vain. A peu près quelques minutes plus tard, il arrive et commence à lire pour les sénateurs le contenu du projet de loi.

Visiblement rien n’a été changé par rapport au projet qui avait été adopté par l’Assemblée Nationale ce samedi. Le ministre de la justice le répète : « c’est un projet de loi très simple composé de 32 articles uniquement, je ne voudrais pas prendre beaucoup de temps avec les explications pour vous demander de le voter parce que le contenu est très claire », dit il.

Faux, semble évoquer le sénateur Emmanuel Nkengurutse. « J’ai cherché dans la plupart des pays même en Corée du Sud un projet de loi du genre n’existe pas. Je doute de la bonne foi de ce projet de loi. Dites-moi monsieur le ministre de la justice s’il n’y aurait pas un agenda caché dans ce projet de loi puisqu’il contient autant d’écart par rapport à la loi fondamentale », souligne t-il.

La cour spéciale des terres et autres aura le droit de revoir les procès rendus par tous les tribunaux dans l’histoire de ce pays et sera le dernier et premier recours en matière de terre. Elle aura aussi pour mission d’enquêter sur les terres acquises illégalement alors que ce travail relève plutôt de la commission foncière nationale, regrette-t-il. Au lieu d’attendre les réponses de la part du ministre, il sort de la salle dans laquelle il était le seul membre du parti de Rwagasore.

La séance des questions continue son court normal. Malicieusement, l’ancien président de la république Ntintunganya Sylvestre appelle les responsables de ce pays à plus de minutie dans la mise en exécution de ce projet de loi. La restitution des terres acquises irrégulièrement est une bonne chose mais cela fait appelle à plus de sagesse, dit-il.

Les inquiétudes sont là.

A son tour, le ministre de la justice n’use pas de langue de bois. « Les lamentations des uns sont sans fondements. Vous n’avez qu’à attendre la loi organique du projet de portant mise en place de cette cour au lieu de l’accuser de tous les mots. Mais sachez que le fond d’indemnisation prévu par les accords d’Arusha n’est pas une obligation » a-t-il souligné.

Les 34 sénateurs présents ont voté pour ce projet de loi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

634 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 59 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 17 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 14 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 14 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 14 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 14 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 14 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 14 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 14 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 13 %)