Editorial du 06 janvier 2014 : L’affaire d’exécution extrajudiciaire de Butihinda




Par: , lundi 6 janvier 2014  à 13 : 34 : 05
a

Il a fallu deux ans pour que les familles des victimes se rendent compte que l’espoir nourrit par l’interpellation de ceux qu’elle considérait comme bourreaux n’était qu’illusion. Ce fut en effet un ouf de soulagement pour la population de Butihinda lorsqu’elle a apprit que la justice avait finalement décidé de se saisir du dossier d’assassinat des FNL de Butihinda sauvagement exécuté en aout 2011. Contre toute attente, le tribunal de grande instance de Muyinga a blanchi ceux que tout le monde considère comme de véritables auteurs d’assassinat de deux membres des FNL.

Ainsi, le siège fait fi des témoignages des rescapés et des familles des victimes qui n’ont cessé de réclamer protection et justice. Ce dossier a pourtant suscité l’attention de plus d’un dont le Bureau des Nations Unies qui a qualifié ces assassinats d’exécutions extrajudiciaires.

Inamahoro Riziki, et Citegetse Joachim figurent sur une longue liste de personnes tuées entre 2011 et 2012 pour des mobiles politiques. Les défenseurs des droits humains ont recensé plus d’un millier. Le procureur général de la république ne reconnaitra pas un seul cas d’exécutions extrajudiciaires sur le territoire national.

L‘acquittement d’Issa Bankuwunguka et de ses coaccusés n’est autre que le refus de dire le droit. Ce jugement cache la volonté à peine voilée des institutions républicaines de ne pas faire le ménage dans leurs propres rangs. Le revers de la médaille est que le pouvoir devient par conséquent complice des exécutions de ses propres citoyens.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

258 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message