’’La bourse ne sera pas du tout supprimée’’, dixit le ministère




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 7 janvier 2014  à 08 : 23 : 19
a

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique vient de démentir les informations selon lesquelles le gouvernement envisage la suppression progressive de la bourse.

Au cours de sa sortie médiatique de l’après midi de ce lundi, le secrétaire permanent du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a en tous cas levé tous les équivoques sur les propos que le porte parole du ministère de tutelle avait tenus en date du 27 décembre 2014 lors de la conférence publique de Ngozi.

Venant Nimpagaritse, porte parole de ce ministère, avait plutôt demandé aux parents et étudiants de s’y préparer déjà car le gouvernement n’était pas en mesure de payer la bourse à tous les étudiants dans les prochaines années.

De sa part, le secrétaire permanent dudit ministère Gaspard Banyankimbona a tranquillisé les parents et les étudiants en particulier en soulignant que le gouvernement n’envisage pas du tout la suppression de la bourse.

Il a indiqué que les listes des étudiants boursiers dans les premières années pour l’année académique 2013-2014 seront d’ici peu transmises dans les services chargés des orientations dans les facultés et instituts de ces derniers en fonction des points qu’ils ont obtenus. Il a demandé aux parents et étudiants de se garder d’écouter des personnes qui ont pour objectif d’exploiter cette rumeur.

Satisfaction en tous cas pour les parents certes, mais dans sa sortie médiatique de la semaine dernière, l’ancien ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Julien avait plutôt dit que la suppression de la bourse était inéluctable dans l’avenir au regard de peu de moyens aujourd’hui dont dispose le gouvernement.

Selon Julien Nimubona , le gouvernement a été acculé à revoir à la hausse le budget jusqu’à plus de 15 milliards de francs Bu au cours de l’année académique écoulée .

Suite à la politique de démocratisation de l’enseignement, le gouvernement serait contraint de sa part à revoir à la hausse le budget dans ce secteur annuellement, selon en tous cas Julien Nimubona.

Certes le ministère de tutelle vient de démentir cette ‘’rumeur’’, mais attendons.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

473 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 25 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 18 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 6 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 3 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 3 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 3 %)