Le torchon brûle entre militants du CNDD-FDD en Commune de Muyinga




Par: Dieudonné Nzeyimana , vendredi 10 janvier 2014  à 11 : 53 : 17
a

Le bras de fer engagé entre le conseil communal de Muyinga et l’administrateur de cette commune, Evelyne Izobiriza, divise les membres du parti CNDD-FDD dans cette commune. Les organes dirigeants de ce parti en commune Muyinga n’ont plus confiance en l’administrateur alors que celle-ci est protégée par certains ténors du parti natifs de Muyinga.

C’est cette situation qui a réuni le week-end passé sur la colline Murama, zone Rugari en commune de Muyinga 50 chefs collinaires, 50 responsables du parti CNDD-FDD sur ces collines et des cadres de ce parti.

Destituer l’administrateur Evelyne Izobiriza, c’est leur revendication adressée à la direction nationale du parti présidentiel.

Alors que l’administrateur est jugée responsable de la situation d’après les cadres du CNDD-FDD qui ont requis l’anonymat, les activités du conseil communal sont maintenant paralysées.

Au même moment, 200 autres membres du parti présidentiel ont fait après les travaux communautaires une manifestation dans les rues du chef lieu de la province de Muyinga pour soutenir l’administrateur, disant qu’ils resteront derrière elle car elle est entrain de lutter contre les malversations dans cette commune.

A la source des chicaneries, la défense des intérêts individuels

Evelyne Izobiriza l’administrateur de la commune de Muyinga fait savoir qu’elle est contestée par certains membres du conseil communal parce qu’elle lutte ces derniers jours contre la gestion frauduleuse du marché de Muyinga. Elle souligne que ces mêmes membres du conseil se sont approprié des places dans ce marché et ne veulent pas s’acquitter de redevances, il y a de cela une année.

Aussi l’administrateur dénonce la privatisation en cours de ce marché qui est entrain de se faire sans concurrence de marché. L’association à qui le conseil communal a décidé de concéder gré à gré la gestion du marché est majoritairement composée des membres du même conseil communal, souligne l’administrateur de la commune Muyinga.

Le président du conseil communal et vice président du CNDD-FDD en province Muyinga, Louis Ngomirakiza, indique que le conflit réside entre l’administrateur et les commerçants du marché de Muyinga. « L’Administrateur veut imposer des taxes exorbitantes non reconnues par le conseil communal », regrette ce président, accusé plutôt par l’Administrateur d’être à l’origine du blocage des projets de développement de la commune.

Des députés d’autres provinces jouent la médiation

Une délégation spéciale du parti CNDD-FDD est arrivée à Muyinga ce mardi pour apaiser les esprits. Un de ces envoyés est l’honorable Jean Baptiste Nzigamasabo alias Gihahe élu dans la circonscription de Kirundo.

Des conseils ont été prodigués aux deux blocs opposés, annonce Pascal Hakizimana, Président du CNDD-FDD en province Muyinga, reconnaissant que des fautes ont été commises des deux cotés.

Il regrette que des Bagumyabanga engagent une guerre par la voix des ondes. Des sources internes aux partis indiquent que le recours aux cadres du parti d’autres provinces est une manifestation des divisions profondes qui minent ce parti en province de Muyinga.

L’Administrateur de la commune Muyinga bénéficierait de la protection de Victor Burikukiye, natif de Muyinga et vice président du CNDD-FDD au niveau national tandis que le conseil communal est soutenu par les instances du parti aux niveaux communal et provincial.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1169 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 3 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 2 %)