MAHOPA : fuite ou enlèvement ?




Par: Désiré Hatungimana , jeudi 15 décembre 2011  à 12 : 25 : 45
a

NZEYIMANA Libère dit MAHOPA n’est plus à l’hôpital BUMEREC où il était hospitalisé depuis le 6 décembre de cette année. Sa famille indique qu’elle ne sait pas encore s’il s’agit d’une fuite ou d’un enlèvement car même ses gardes-malades sont également introuvables.

Selon toujours la même source, Mahopa était dans sa chambre d’hôpital jusqu’ à mercredi à 19 heures. Le doute plane toujours sur la situation actuelle de Mahopa , la police via son porte-parole Pierre Channel Ntarabaganyi indique qu’il est encore très tôt pour savoir comment Nzeyimana Libère a quitté son lit d’hôpital où il était gardé par deux policiers.

Rappelons que cet ancien officier de l’armée burundaise avait été arrêté le 5 décembre à son domicile le lendemain de son retour au Burundi .Il venait de passer 8 mois en Belgique. Il est accusé de détention illégale d’armes et de nombreux effets militaires.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

6214 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi





Les plus populaires
Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 8 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 7 %)

Comparution en audience publique des présumés putschistes,(popularité : 6 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 5 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 5 %)

Le rapport des massacres de Gatumba « remis à qui de droit » ,(popularité : 5 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 4 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 4 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 4 %)

L’Eglise Catholique dénonce encore des violations des droits de l’homme ,(popularité : 3 %)