MAHOPA : fuite ou enlèvement ?




Par: Désiré Hatungimana , jeudi 15 décembre 2011  à 12 : 25 : 45
a

NZEYIMANA Libère dit MAHOPA n’est plus à l’hôpital BUMEREC où il était hospitalisé depuis le 6 décembre de cette année. Sa famille indique qu’elle ne sait pas encore s’il s’agit d’une fuite ou d’un enlèvement car même ses gardes-malades sont également introuvables.

Selon toujours la même source, Mahopa était dans sa chambre d’hôpital jusqu’ à mercredi à 19 heures. Le doute plane toujours sur la situation actuelle de Mahopa , la police via son porte-parole Pierre Channel Ntarabaganyi indique qu’il est encore très tôt pour savoir comment Nzeyimana Libère a quitté son lit d’hôpital où il était gardé par deux policiers.

Rappelons que cet ancien officier de l’armée burundaise avait été arrêté le 5 décembre à son domicile le lendemain de son retour au Burundi .Il venait de passer 8 mois en Belgique. Il est accusé de détention illégale d’armes et de nombreux effets militaires.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

6120 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 7 %)

Burundi : Dossier putsch, le ministère public interjette appel,(popularité : 4 %)

L’APRODH en recours à la CNIDH pour la libération de Mbonimpa ,(popularité : 3 %)

Ils sont interdits d’aller en Europe,(popularité : 3 %)

Les 28 putschistes comparaissent en audience publique,(popularité : 2 %)

Patrice Mazoya libre, L’APRODH scandalisée ,(popularité : 2 %)

Le droit à la vie est en danger,(popularité : 2 %)

Vers une amélioration des conditions de détention,(popularité : 2 %)

La Cour Africaine des Droits de l’Homme en mission au Burundi, l’AJNA satisfaite,(popularité : 2 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 2 %)