MAHOPA : fuite ou enlèvement ?




Par: Désiré Hatungimana , jeudi 15 décembre 2011  à 12 : 25 : 45
a

NZEYIMANA Libère dit MAHOPA n’est plus à l’hôpital BUMEREC où il était hospitalisé depuis le 6 décembre de cette année. Sa famille indique qu’elle ne sait pas encore s’il s’agit d’une fuite ou d’un enlèvement car même ses gardes-malades sont également introuvables.

Selon toujours la même source, Mahopa était dans sa chambre d’hôpital jusqu’ à mercredi à 19 heures. Le doute plane toujours sur la situation actuelle de Mahopa , la police via son porte-parole Pierre Channel Ntarabaganyi indique qu’il est encore très tôt pour savoir comment Nzeyimana Libère a quitté son lit d’hôpital où il était gardé par deux policiers.

Rappelons que cet ancien officier de l’armée burundaise avait été arrêté le 5 décembre à son domicile le lendemain de son retour au Burundi .Il venait de passer 8 mois en Belgique. Il est accusé de détention illégale d’armes et de nombreux effets militaires.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

6263 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Les albinos demandent plus de protection



a

« Certains droits des métis burundo-européens ignorés »



a

Massacre des Banyamulenge : « 15 ans après, la communauté internationale s’est tue »



a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"





Les plus populaires
Burundi : Les albinos demandent plus de protection ,(popularité : 18 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 15 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 13 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 13 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 13 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 12 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 12 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 12 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 12 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 11 %)