UPRONA : Une probable réunification en proie aux intrigues




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 23 janvier 2014  à 16 : 33 : 47
a

Les sources en provenance des milieux de l’Uprona indiquent que les négociations pour la réunification depuis bientôt une semaine des ailes du parti de Rwagasore sont secouées par les intérêts du parti au pouvoir qui serait plutôt favorable à la persistance de la crise au sein de l’Uprona.

Les informations dignes de foi indiquent que l’institution d’Ubushingantahe serait en train d’assurer la médiation depuis une semaine à Bujumbura pour amener le parti Uprona à se souder autour des idéaux de ce parti. 3 personnes membres de l’Uprona de Kumugumya et 3 autres du courant de la réhabilitation de l’Uprona sont en négociation. Nos sources indiquent que les deux parties s’entendent sur la nécessité d’annuler les élections de 2011 dans les communes et les provinces du pays pour refaire d’autres en respectant la loi.

Cependant, même si cette convergence se pointerait à l’horizon, ces deux parties divergeraient sur une variable pourtant essentielle à savoir l’annulation des résultats du congrès de mars 2011 à l’échelle nationale. Pour ces membres de l’Uprona, l’annulation des résultats du congrès de mars 2011 sur l’échiquier national viserait à chasser du comité central du parti certains acteurs politiques clés pour l’Uprona de Kumugumya et à réduire l’influence de cette branche par rapport à celle de la réhabilitation une fois la réunification devenue réalité.

Rebondissement. Il était attendu du moins selon certains membres du parti que le 5 février les négociations auraient pris fin pour célébrer. Le litige que le courant de la réhabilitation a intenté en justice contre l’aile légale refait surface alors qu’ils avaient prévu de le retirer avant une fois ces négociations terminées.

Jusqu’alors ces négociations se poursuivent. Ce vendredi, la chambre de la cour administrative à la cour suprême a prévu de prononcer ce jugement. Les sources dignes de foi indiquent que le parti au pouvoir a besoin que Charles Nditije ne reste pas à la tête de ce parti à cause notamment de ses prises de position contre le projet de loi sur la révision de la constitution, le projet de loi sur la commission vérité et réconciliation et la loi sur la commission nationale des terres et autres biens promulguées par le président de la république.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

586 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !





Les plus populaires
Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions,(popularité : 100 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 36 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 3 %)

Le torchon brûle entre militants du CNDD-FDD en Commune de Muyinga,(popularité : 2 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 2 %)

Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)