Parcem : ce qu’affirme le ministre des finances n’est pas vrai




Par: Digne Niyomwungere , vendredi 24 janvier 2014  à 15 : 45 : 04
a

Le Burundi est l’un des 5 pays au monde qui dépendent plus de l’aide extérieure, ce sont les propos de Faustin Ndikumana, représentant légal de Parole et Action pour le Réveil des Consciences et l’Evolution des Mentalités, PARCEM, au cours d’une conférence de presse ce vendredi sur les propos du ministre des finances sur les réalisations du ministère burundais des finances et la planification du développement économique.

Faustin Ndikumana rejette les propos du ministre des finance qui affirme que la pauvreté au Burundi a fortement reculé et que les indicateurs macroéconomiques du pays tiennent bon. Selon la Parcem, cette affirmation est fausse car, "67% de burundais vivent en dessous du seuil de pauvreté alors que 58% d’enfants souffrent de la malnutrition, ce qui montre que la pauvreté règne au Burundi".

Parmi les facteurs relevés par le Représentant Légal de la Parcem figurent la forte dépendance à l’ aide étrangère, l’instabilité de l’appui budgétaire au secteur privé, les projets abandonnés, les aléas climatiques et la chute de la production alimentaire. Il ajoute également la faiblesse des devises et la surtaxation.

La PARCEM propose au gouvernement d’affronter le réalisme et d’organiser les états généraux sur l’économie pour débattre de toutes ces questions au lieu de se targuer, selon Faustin Ndikumana, des avancés qui risquent d’être artificielles.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

337 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités



a

Burundi : Du dégel « gelé »



a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout





Les plus populaires
Burundi : Du dégel « gelé »,(popularité : 100 %)

Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités,(popularité : 82 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 24 %)

Barrage Jiji-Murembwe : La BAD accorde 22 millions de dollars,(popularité : 13 %)

Muyinga/Les commerçants reconstruisent eux-mêmes les marchés,(popularité : 13 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 13 %)

Des véhicules de l’armée, de la police, des ONG, des ambulances dans la fraude ,(popularité : 13 %)

Foire informatique : Les jeunes moins intéressés ,(popularité : 13 %)

Burundi : De nouveaux tarifs de contrôle technique rejetés par le ministère de tutelle,(popularité : 13 %)

Office du Thé du Burundi lance une nouvelle ligne du thé vert,(popularité : 13 %)