Parcem : ce qu’affirme le ministre des finances n’est pas vrai




Par: Digne Niyomwungere , vendredi 24 janvier 2014  à 15 : 45 : 04
a

Le Burundi est l’un des 5 pays au monde qui dépendent plus de l’aide extérieure, ce sont les propos de Faustin Ndikumana, représentant légal de Parole et Action pour le Réveil des Consciences et l’Evolution des Mentalités, PARCEM, au cours d’une conférence de presse ce vendredi sur les propos du ministre des finances sur les réalisations du ministère burundais des finances et la planification du développement économique.

Faustin Ndikumana rejette les propos du ministre des finance qui affirme que la pauvreté au Burundi a fortement reculé et que les indicateurs macroéconomiques du pays tiennent bon. Selon la Parcem, cette affirmation est fausse car, "67% de burundais vivent en dessous du seuil de pauvreté alors que 58% d’enfants souffrent de la malnutrition, ce qui montre que la pauvreté règne au Burundi".

Parmi les facteurs relevés par le Représentant Légal de la Parcem figurent la forte dépendance à l’ aide étrangère, l’instabilité de l’appui budgétaire au secteur privé, les projets abandonnés, les aléas climatiques et la chute de la production alimentaire. Il ajoute également la faiblesse des devises et la surtaxation.

La PARCEM propose au gouvernement d’affronter le réalisme et d’organiser les états généraux sur l’économie pour débattre de toutes ces questions au lieu de se targuer, selon Faustin Ndikumana, des avancés qui risquent d’être artificielles.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

301 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 11 %)

Gitega : Les habitants de Shatanya s’interrogent à quand les travaux de pavage à plus d’une décennie des cotisations,(popularité : 4 %)

La Chine continue à appuyer le Burundi,(popularité : 3 %)

Les Pays Bas financent la réhabilitation de deux barrages au Burundi,(popularité : 3 %)

Guerre de mots entre l’OLUCOME et le ministère à la bonne gouvernance,(popularité : 3 %)

Où en est on avec la politique de charroi zéro ? ,(popularité : 3 %)

Quelles devraient être les solutions de survie de la presse ? ,(popularité : 3 %)

Mobicash Burundi, solution à la bancarisation ? ,(popularité : 3 %)

La transparence de la caisse du marché central mise en cause,(popularité : 3 %)

L’amélioration du climat des affaires, un souffle pour l’économie burundaise,(popularité : 3 %)