Vers la réunificaton de l’Uprona




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 25 janvier 2014  à 09 : 55 : 28
a

« Nous avons décidé de retirer le procès qui nous opposait car nous avions déjà constaté qu’il risquerait de constituer un échec pour la cohésion et la réunification des membres de ce parti », c’est le contenu de la déclaration conjointe de Charles Nditije et Jean Baptiste Manwangari, respectivement président du parti Uprona et l’un des responsables de la délégation de l’aile de la réhabilitation sortie vendredi matin.

La fatigue se lisait sur les visages de certaines des personnalités du parti de Rwagasore quand elles étaient venues retirer ce procès au moment où le siège était sur le point de prononcer la sentence qui opposait les deux ailes du parti du Prince Louis Rwagasore.

Certains des membres de ce parti dans ces négociations ont indiqué que la tâche n’a pas été du tout facile. Jusqu’à minuit et demi de vendredi quand les deux parties se sont séparées, les divergences de points de vue entre elles persistaient encore.

Dans la petite matinée de vendredi, ces mêmes discussions ont repris. Ils se sont finalement accordé de retirer ce procès de la cour suprême. Cependant, ils se sont convenus de continuer les discussions autour des difficultés qui minent le parti Uprona.

Le parti au pouvoir souhaiterait la persistance d’une crise autour de l’Uprona, raison pour laquelle certains des membres de ce parti CNDD- FDD n’auraient rien ménagé pour que cette étape vers la réunification tarde à devenir réalité. Cela expliquerait aussi la conclusion de cet accord sur le retrait du procès dans la discrétion pour le bien de l’Uprona.

Ces deux parties avaient deux procès en justice depuis 2011. La justice avait prévu d’écouter les deux parties ce vendredi. Pour les membres de l’Uprona ce procès, une fois prononcé, aurait davantage envenimé les liens entre les membres ce parti du prince Luis Rwagasore.

Chaque que les élections sont proches. Les membres de l’Uprona optent pour la réunification. Ce rebondissement n’est pas du tout nouveau. Il avait aussi eu lieu en 2010 à l’approche des élections.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

408 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 2 %)

Burundi : La CENI proclame les résultats provisoires du récent référendum ,(popularité : 2 %)

La commission ad hoc de la CVR en panne ,(popularité : 2 %)

Retour des restes de Mwambutsa IV : Qui des deux a raison ?,(popularité : 2 %)

Alexis Sinduhije arrêté en Tanzanie, l’opposition s’attaque au gouvenement burundais,(popularité : 2 %)