Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Trois personnes dont un officier de grade de major torturées par la police




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 26 janvier 2014  à 08 : 37 : 18
a

Trois personnes, parmi elle, un militaire de la Force de Défense Nationale de grade de major, disent avoir été torturées par les éléments de la police de la Commune de Gihosha de la Mairie de Bujumbura.

Selon eux, tout a commencé en effet vers 23 heures de vendredi, une unité de la police qui poursuivait les bandits a intimé l’ordre à des personnes qui étanchaient leur soif dans un cabaret situé à plus ou moins 200 mètre de la commune de Gihosha de leur indiquer où se trouvaient les bandits dont elle était à la recherche. Ces personnes ont indiqué qu’elles n’en savaient rien du tout.

Au fur du temps la polémique a enflé. Les policiers se sont mis à rouler ces trois personnes par terre.

Elles avaient des traces de blessures au niveau des jambes, au dos et ailleurs. Ils disent qu’ils ont passé la nuit de ce vendredi à même le sol et nus dans le cachot de la commune de Gihosha.

Les habits qu’ils portaient étaient complètement déchirés. Elles portaient des habits qui ont été amenés par leurs proches le matin de samedi.

Vital Nshimirimana, l’avocat de ces personnes plaide pour que ce procès soit classé dans les cas de fragrant délit. Selon lui, les auteurs de cette torture sont des militaires qui étaient au service pour leur faire avouer une série d’infraction en violation de la loi.

La police judiciaire s’est déjà saisie du dossier. Les sources dignes de foi indiquent que les éléments de la police qui ont torturé ces personnes étaient dans un état d’ivresse.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1014 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 20 %)

Le Chef d’état-major échappe à une tentative d’assassinat,(popularité : 10 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 9 %)

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac,(popularité : 7 %)

Le journaliste correspondant d’Isanganiro à l’Est dans le viseur du gouverneur de Ruyigi,(popularité : 7 %)

Rumonge : Mugerangabo a débordé,(popularité : 7 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 7 %)

Deputé de l’EALA assassinée au Burundi,(popularité : 7 %)

6 bandits armés abattus au centre-ville Bujumbura,(popularité : 7 %)

Une personne tuée dans une attaque visant le chantier des sœurs Oblates à Bujumbura,(popularité : 7 %)