La Banque Mondiale approuve 35 millions de dollars pour le Burundi




Par: Désiré Nimubona , jeudi 22 décembre 2011  à 10 : 17 : 02
a

La Banque mondiale a approuvé le 15 Décembre 2011, 35 millions de dollars américains pour la république du Burundi, comptant pour une subvention aux réformes économiques du gouvernement orientées vers une économie de développement durable.

Selon un communiqué de la Banque Mondiale sortie le même jour, la somme pourra « aider le Burundi à consolider les efforts pour formuler et appliquer des politiques visant à accélérer la croissance et promouvoir développement humain, notamment le développement du secteur privé ».

Selon le chef d’équipe de cette opération de la Banque Mondiale, Jean-Pascal Nganou, « Le nouveau programme de réforme s’appuie sur une série de deux opérations et tire des leçons supplémentaires grâce au crédit d’urgence de redressement économique (CREE, 2000), le crédit de réhabilitation économique (CRE, 2002), et ERSG I (2006) ».

Il a ajouté que « le programme proposé permettra également de jeter les bases pour des réformes dans le secteur de l’énergie à de futures opérations d’appui budgétaire, le succès de ce qui est essentiel pour soutenir la croissance du secteur privé .

Par ailleurs, dans un contexte de plus en plus volatile au point de vue alimentaire et l’instabilité des prix du carburant, "cette opération soutient les efforts des autorités pour faire face aux effets d’une mauvaise alimentation continue et la crise des prix du carburant sur les plus démunis "

Le programme de réforme proposé vise à renforcer et à opérationnaliser les réformes, la consolidation des réformes déjà en cours dans la gestion des finances publiques visant à améliorer la crédibilité du budget, de planification et de contrôle, et de redynamiser le processus de réforme dans le développement du secteur privé, y compris la compétitivité dans la filière café.

Pour la Banque Mondiale, les 35 millions de dollars seront affectés dans un domaine :

« Cette subvention vise à aider le Gouvernement du Burundi à mettre en œuvre des politiques et des réformes institutionnelles pour promouvoir la croissance et de réaliser une réduction durable de la pauvreté » a déclaré le directeur par intérim pour le Burundi, M. Mercy Tembon, citée par le communiqué de la Banque Mondiale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1026 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Le Japon porte secours aux victimes de la malnutrition de Kirundo



a

Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités



a

Burundi : Du dégel « gelé »



a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe





Les plus populaires
Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 10 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 8 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 6 %)

Bujumbura : 20 bureaux de changes fermés en mois de deux semaines ,(popularité : 5 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 5 %)

Burundi : "A quel prix se vend le ciment burundais ?", s’interrogent les vendeurs,(popularité : 5 %)

Le marché de Jabe : craintes des vendeurs de perdre leurs stands,(popularité : 5 %)

Karusi : Un incendie décime le marché de Bugenyuzi pour la deuxième fois en moins d’une année ,(popularité : 5 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 5 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 5 %)