Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


UB : des étudiants demandent la scission de la faculté Groupe science




Par: Digne Niyomwungere , jeudi 30 janvier 2014  à 11 : 18 : 04
a

Les étudiants de l’université du Burundi de la faculté des sciences « Groupe de science » sont allés manifester devant le bureau du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique depuis le matin de ce Vendredi.

Ils demandent la modification de la faculté Groupe science en séparant le département de chimie-géologie et agronomie-biologie de celui d’Agronomie et de Bio-Ingénierie(FABI).

Nshimirimana Innocent délégué de cette faculté dit que les motifs de cette revendication sont entre autre les cours de Groupe Science qui sont tous des cours scientifiques, la majorité des étudiants qui sont des lauréats des Instituts Techniques agricoles du Burundi(I.T.A.B)qui ont fait des cours purement techniques dans les années antérieures, les difficultés des lauréats des ITAB en rapport avec ces cours fortement scientifiques et l’objectif de la faculté des sciences de former les futurs chimistes, géologues, physiciens biologistes et mathématiciens.

Ces étudiants demande la séparation de la faculté d’Agronomie et de Bio-Ingénierie (FABI)du Groupe sciences, le droit des Lauréats de l’ITAB d’être orienté directement dans la FABI une fois réussi à l’examen d’Etat, la suspension de tous les articles figurant dans le règlement Académique pouvant occasionner des conséquences suite à leur mal orientation.

Paul BANDEREMBAKO vice Recteur de l’Université du Burundi dit qu’il trouve assez abusif que ces étudiants se présentent au ministère pour revendiquer une question qui devrait être traiter au niveau du rectorat de l’université. Ils sont déjà en deuxième baccalauréat et ont déjà réussi la première année rien n’empêche qu’ils vont réussir la deuxième, précise-t-il.

Le vice-recteur affirme qu’ils vont essayer de les convaincre pour qu’ils puissent revendiquer pacifiquement. Il ajoute que si ces étudiants refusent de retourner à l’université, la police de protection civile va utiliser les méthodes pour pouvoir convaincre ces étudiants.
Ces étudiants ont reprit le sit in devant le cabinet du ministre de l’enseignement depuis 6 heure de ce Jeudi. Leur délégué dit qu’ils vont y rester jusqu’à ce que le ministre trouve solutions à leur problème.
Ces étudiants et les policiers sur place se regardent en chiens de faillance.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

460 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises,(popularité : 39 %)

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage,(popularité : 10 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 10 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 9 %)

le Burundi est il à l’abri des risques de catastrhes ?,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 8 %)

Les universités publiques ont fermé les portes,(popularité : 7 %)

Des passagers manquent des bus à la gare du Nord,(popularité : 7 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 7 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 7 %)