UPRONA : le Ministre Claude Ndihokubwayo démissionne




Par: Désiré Nimubona , mardi 4 février 2014  à 12 : 06 : 48
a

Jean Claude Ndihokubwayo (voir photo), Ministre du Développement Communal vient de démissionner du Gouvernement selon une source proche de ce jeune ministre.

Répondant à l’appel de son maitre, président du parti déchu, Charles Nditije, Ndihokubwayo devient le premier ministre de l’Uprona à quitter le Gouvernement.

Deux autre Ministres, Léocadie Nihazi, Ministre des Télécommunications et des Relation avec le Parlement et Victoire Ndikumana, Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme n’ont pas encore dit leur dernier mot.

« Désistement »

Avant de dire un mot sur sa démission, Claude Ndihokubwayo a écrit une lettre à l’Honorable Niyoyankana Bonaventure, reconnu actuellement comme président de l’Uprona, parti de Bernard Busokoza dernièrement demis de ses fonctions de Premier Vice Président de la République.

Dans cette correspondance de deux paragraphes, Jean Claude Ndihokubwayo explique à Niyoyankana, qu’il ne peut pas « accepter ces lourdes responsabilités qui compromettraient toutes les initiatives » entreprises par le jeune Ministre pour « rapprocher les parties en conflit ».

Cette correspondance qui date d’aujourd’hui le 4 février intervient au moment où les informations des coulisses disaient que Ndihokubwayo avait été rapproché pour prendre le poste de Premier Vice Président, un poste vacant depuis le limogeage de Bernard Busokoza, par le Président Nkurunziza, la semaine dernière.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1461 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 16 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 7 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 6 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 6 %)

Le Burundi entre guerre et démocratie ,(popularité : 5 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

Les Evêques du Burundi déplorent les exécutions « sauvages » des citoyens ,(popularité : 4 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 4 %)