Dawn Liberi accréditée comme Ambassadeur des USA auprès de la CIRGL




Par: Bernard Bankukira , mercredi 5 février 2014  à 08 : 52 : 43
a

L’Ambassadeur des Etats- Unis au Burundi, Dawn Liberi, est maintenant accréditée comme Ambassadeur des Etats-Unis auprès de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL).

Lors de la présentation de ses lettres de créance mardi au Professeur Ntumba Luaba, Secrétaire Exécutif de la CIRGL, l’Ambassadeur Liberi a déclaré que ce geste marque une étape importante dans le renforcement du partenariat entre les Etats- Unis et la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs.

"Cette accréditation est aussi une marque d’approbation de son importance dans la région. Nous encourageons d’autres pays aux vues similaires d’obtenir aussi une accréditation auprès de cette organisation", a-t-elle ajouté, soulignant également que l’année écoulée a été une réussite pour la CIRGL, après avoir émergé d’une période de crise régionale et navigué sur le difficile chemin vers la paix, considérablement aidé par le leadership du Secrétaire Exécutif Ntumba Luaba.

L’ambassadeur Liberi a travaillé avec la CIRGL au courant de l’année dernière pendant son mandat au Burundi.

La CIRGL est une organisation intergouvernementale des pays de la région des Grands Lacs Africains, créé en 2000 pour promouvoir la paix durable et le développement entre les États membres ayant une dimension régionale considérable. Elle joue un rôle essentiel à travers toute la région, en particulier en ce qui concerne les minerais de guerre, la violence sexuelle, les troubles civils et les élections.

Dans un communiqué de presse sorti à cet effet ce mardi, le Gouvernement des Etats-Unis annonce qu’il soutient fermement l’approche régionale globale de la CIRGL pour la consolidation de la paix, la reconstruction et le développement.

« … L’accréditation de l’Ambassadeur Liberi élargira ainsi la coopération entre les USA et la CIRGL et garantira l’engagement considérable pour les années à venir », peut-on lire dans ce communiqué.

Le Gouvernement des Etats Unis indique avoir fourni, à travers l’USAID, 500,000 dollars pour renforcer les systèmes financiers et administratifs visant à soutenir les programmes de la CIRGL, les politiques et les systèmes de gestion du cycle des projets de l’institution et la mise en place de l’Initiative Régionale contre l’Exploitation Illégale des Ressources Naturelles (RINR ) pour atteindre les objectifs fixés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

727 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 29 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 14 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 10 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 9 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 9 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 8 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 8 %)

Les collinaires, des élections différentes des autres,(popularité : 8 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 8 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 8 %)