Un nouveau code des assurances au Burundi




Par: Digne Niyomwungere , Wednesday 5 February 2014  à 08 : 52 : 09
a

Le gouvernement du Burundi vient de mettre en place un nouveau code des assurances qui a été promulgué par le président burundais le 7 janvier 2014, indique Venant Kamana, secrétaire général de l’Agence de Régulation et de Contrôle des Assurances, ARCA.

Au cours d’une conférence de presse mardi à cet effet, Venant Kamana a souligné que le gouvernement s’est assigné trois objectifs opérationnels à savoir la promotion du secteur des assurances par la restructuration des sociétés nationales et le développement de nouveaux produits, l’ouverture du marché aux sociétés étrangères, la réglementation de l’activité des intermédiaires d’assurances comme les courtiers et les agents d’assurance, le renforcement des capacités techniques des acteurs du marché et le renforcement du contrôle des sociétés d’assurances par l’opérationnalisation effective de l’ARCA.

Le secrétaire générale de cette agence affirme que ce nouveau code permettra de protéger les droits des assurés et des tiers concernés par l’exécution des contrats d’assurance, de fixer les conditions et les règles essentielles auxquelles est soumises l’activité des entreprises d’assurance, d’organiser le contrôle de cette activité et de déterminer les règles spéciales pour la liquidation des opérations d’assurance.

Venant Kamana ajoute que ce code d’assurances est articulé autour de six livres dont les quatre principaux sont le contrat d’assurance, les assurances obligatoires, les entreprises d’assurances et le livre des sanctions applicables en cas de violation des dispositions du présent code.

Il conclut que ce code a été modifié par le gouvernement du Burundi afin de développer le secteur financier et lui permettre d’accompagner efficacement le développement de l’économie nationale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1767 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post
  • To create paragraphs, just leave blank lines.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 31 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 19 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 6 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 5 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 4 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 4 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 4 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Tentative de viol à Cibitoke : Une affaire politique ou pénale ? ,(popularité : 4 %)