Prosper Bazombanza soupçonné futur Premier Vice-Président




Par: Désiré Nimubona , jeudi 6 février 2014  à 09 : 26 : 59
a

Prosper Bazombanza, un ancien Gouverneur de Mwaro (centre du pays)serait pressenti futur Premier Vice-Président de la République, en remplacement de Bernard Busokoza récemment désavoué par le Président Nkurunziza.

La nouvelle est tombée hier mercredi, quand les membres du Comité Provincial du Parti Uprona à Mwaro ont « demandé au président du parti (Charles Nditije) de vérifier ces informations et si d’aventure, ces dernières sont réelles, que des sanctions exemplaires soient appliquées (…) » enquêtes sur la présentation de la candidature de Prosper Bazombanza » pour remplacer Bernard Busokoza au poste de Premier Vice-Président de la République.

Dans un communiqué publié hier soir par le comité provincial de Mwaro du parti Uprona, il est demandé au concerné c’est-à-dire Prosper Bazombanza, de dire un mot sur ces accusations, selon lesquelles, il aurait accepté d’être présenté au Président de la République pour succéder à Busokoza.

Nous n’avons pas encore trouvé le concerné pour sa réaction. Son téléphone est éteint.

Depuis la semaine dernière, une crise secoue le parti Uprona et le Gouvernement du Burundi. Trois Ministres issus du parti Uprona (principal parti Tutsi), Victoire Ndikumana, Jean Claude Ndihokubwayo et Léocadie Nihazi ont tous démissionné, après l’éclatement de la crise au sein de l’Uprona et le limogeage de Bernard Busokoza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2882 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Les ONG contre le nouveau projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Une rhétorique de mésentente entre le CNDD FDD et le FORSC autour de la gouvernance ,(popularité : 3 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 3 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 3 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 3 %)

Politique : Violence à Kayogoro , Tolérance à Bururi ,(popularité : 3 %)