Niyoyankana s’est joint au CNDD-FDD pour le vote du nouveau vice-président de la république




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 13 février 2014  à 18 : 30 : 00
a

Quatre vingt deux parlementaires viennent de voter pour Prosper Bazombanza au poste de premier vice président de la république ce jeudi dans l’après midi en remplacement de Bernard Bosokoza récemment demis de ces fonctions par le président de la république.

Vers 15 heures comme attendu, les parlementaires du CNDD-FDD commencent à entrer dans la salle. En coulisse, personne n’est au courant de celui ou celle qui est pressenti à ce poste. Certains des locataires du palais de congrès de Kigobe nous disent que c’est les discussions sont en cours.

Pour certains, Pontien Niyongabo aurait accepté ce poste car le nom aurait été même évoqué en coulisse lors de la rencontre de Laurent Kavakure, ministre des relations extérieures et de la coopération avec les diplomates . D’autres disent plutôt que c’est bel et bien Prosper Bazombanza qui sera choisi à ce poste.

Vers 16 heures, les rumeurs se dissipent petit à petit. Le président du groupe parlementaire Frodebu entre au palais des Congrès. Il discute en aparté avec un parlementaire de famille politique que la sienne. Directement, il se dirige au Bureau du président de l’ ’Assemblée Nationale. On ne connait rien de sa présence dans ce bureau mais on s’en fiche.

Quelques minutes plus tard, le palais des congrès se gonfle de ses locataires. La séance d’approbation commence. Pie Ntavyohanyuma, président de l’Assemblée Nationale, explique que le premier vice président de la république à élire vient remplacer Bernard Busokoza conformément à l’article 123 et 128 de la constitution.

Pas de question du coté des parlementaires du CNDD-FDD sauf qu’ils sont besoin de voir qui est cet homme. Pie Ntavyohanyuma explique que la loi ne contraint nulle part le candidat à se présenter au congrès lorsque le parlement veut procéder à son approbation.

Un parlementaire du Frodebu Nyakuri lève le doigt. « Dites-moi l’origine de son parti politique parce que jusqu’alors aucune autre personne de l’Uprona n’est dans la salle des congrès sauf Bonaventure Niyoyankana » ? souligne t- il .

Au lieu de répondre à la question, il semble la reléguer à l’écart. Pie Ntavyohanyuma souligne que la question ne mérite pas d’attention du fait que tout le monde connait déjà que Prosper Bazombanza est membre de l’Uprona et d’ethnie Tutsi de la province de Mwaro comme le veut la loi fondamentale .

Tout le monde vote pour lui mis à part Jean Minani qui ne lève pas le petit doigt et un autre de sa famille politique. Les Batwa avaient mandaté d’autres parlementaires dans cette votation.

Prosper Bazombanza est âgé de 63 ans et détenteur d’un diplôme d’ingénieur civil en génie électromécanique délivré par l’Université du Burundi. Il a passé la plupart de sa vie de fonctionnaire en province de Mwaro comme professeur mais aussi comme Gouverneur de ladite province de 2002 à 2005.

Son unique production scientifique est « Conception énergétique d’un étang solaire », un ouvrage qu’il a produit à la fin de ces études.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1492 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 4 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 3 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 3 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 3 %)