Internet à haut débit : NT Global et Avanti Plc arrivent au Burundi




Par: Désiré Nimubona , lundi 24 février 2014  à 13 : 56 : 53
a

NT Global (New Tech Global) va étendre ses capacités au Burundi, dans les tout prochains jours, « pour répondre à la demande croissante des services à large bande parmi des centaines d’entreprises publiques et privées de la région, sous sa marque des services de FAI, Swiftsat », rapporte Sat News ce lundi matin, citant son Directeur Général.

FAI est « ’fourniture d’Accès Internet’ et le système sera opérationnel grâce à un satellite HYLAS 2 », explique le Directeur Général de NT Global Vysakh R Nambiar.

NT Global qui est déjà opérationnelle dans la région des grands, est un fournisseur internet et d’autres services relatifs internationalement reconnu.

NT Global a signé un contrat d’extension jusqu’au Burundi avec Aventi Plc, un autre géant dans l’octroi des services internet dans le monde.
« Ayant travaillé avec Avanti pour un certain temps maintenant, nous n’avons pas hésité à étendre la portée à un nouveau marché, via le satellite HYLAS 2. Ensemble, nous avons créé une solution dynamique et flexible pour le Burundi - un pays dont la demande de haut débit fiable et rentable reste insatisfait », a commenté le Directeur Général de NT Global Vysakh R Nambiar.

De l’autre coté des signataires du contrat ; Avanti Plc se loue d’avoir apporté quelque chose de nouveau dans le domaine de la télécommunication au Burundi.

Le Directeur Général d’Avanti Plc Mattiew O’Connor dit :

« Avanti apporte une couverture parfaite à haut débit de 100% au Burundi à haute vitesse et à faible coût », dit-il, avant de continuer que le service d’Avanti « offre la flexibilité et la qualité pour répondre pleinement aux exigences immédiates des entreprises dans la région ».

Le marché du Burundi sur les télécommunications et l’internet ne cesse d’aiguiser des appétits des investisseurs étrangers et locaux.

Les opérateurs locaux se sont mis ensemble pour délivrer de la connexion à haut débit à fibre optique qui a déjà connecté au moins 9 des 17 provinces du pays.

Les autres opérateurs tels que Cbeinet, Osa Net, Usan, Spidernet, en plus des opérateurs tels que Leo Burundi, Onamob, Africell, Econet..., se partagent le marché de l’internet.

Les services de régulations des télécommunications, tels que l’Agence de Régulation et des Contrôle des Télécommunication restent inaccessibles pour savoir combien le pays a gagné dans l’octroie de la licence à ce nouvel opérateur télécom.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1357 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 16 %)

Le café burundais remporte la première place au cup of excellence,(popularité : 5 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 5 %)

Grognes des abonnés de la Regideso à Buyenzi,(popularité : 5 %)

Muyinga/L’avocat, produit d’exportation,(popularité : 5 %)

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA,(popularité : 5 %)

Le trafic va de mal en pis au port commercial de Rumonge ,(popularité : 5 %)

Karusi : Un incendie décime le marché de Bugenyuzi pour la deuxième fois en moins d’une année ,(popularité : 5 %)

Vers la fermeture du port commercial de Rumonge ?,(popularité : 5 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 5 %)