Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Adoption d’un projet de loi pour la personne handicapée




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 7 mars 2014  à 10 : 35 : 25
a

Le parlement burundais vient d’adopter à l’unanimité (91 députés présents) un projet de loi à la convention relative aux droits des personnes handicapées et son protocole facultatif ce jeudi.

Ce projet de loi stipule que les personnes handicapées vont désormais bénéficier des mêmes droits et devoirs à l’instar des burundais valides. Dans son exposé des motifs, la ministre de la solidarité nationale et du genre Clothilde Niragira a indiqué qu’une fois un projet de la loi sur cette catégorie de personnes adopté et promulgué, il ouvra la porte à beaucoup de financements pour le Burundi.

Les parlementaires ont cherché à savoir si grâce à ce projet de loi, la personne handicapée au Burundi aura droit de se choisir ses représentants dans les institutions notamment au parlement comme cela a lieu dans les pays de l’East African Community dont le Burundi fait partie. La ministre de tutelle n’est pas passée par quatre chemins : « pas du tout question de coopter les personnes handicapées dans les institutions à l’instar des parlements de l’East African Community », a-t-elle souligné.

Pour la ministre Clothilde Niragira, il est plutôt important de sensibiliser les personnes handicapées à élire et à se faire élire. La ministre de la solidarité nationale et du genre estime que ‘’ni dans l’accord d’Arusha ni dans la convention que le Burundi vient d’adopter ce jour, nulle part dans ces documents, il n’est fait mention que la cooptation peut être autorisée pour la représentation des personnes handicapées’’.

Seberege Pierre Claver, le représentant de la l’Union des Personnes Handicapées au Burundi pousse un ouf de soulagement. Selon lui, l’on peut parler de satisfaction puisque ce projet de loi qui avait été conservé dans les tiroirs de l’Assemblée Nationale pendant plus de 7 ans vient finalement d’être adopté.

Pour lui, sauf s’il y a un manque de volonté politique, il n’y a aucune difficulté à ce que les personnes handicapées soient cooptées à l’instar des batwa. « L’article 120 du traité des pays membres de l’East African Community accorde au Burundi cette prérogative d’ailleurs » a encore souligné Seberege Pierre Claver.

Selon lui, cette considération n’exige pas tellement d’argent pour le pays par rapport aux autres obligations qu’exige ce projet de loi pour le Burundi.

Ce projet de loi constituera une occasion pour le Burundi de promulguer d’autres lois en faveur de la personne handicapée. Les statistiques des personnes handicapées au Burundi ne sont connues. L’on se contente des résultats du recensement général de la population selon lesquels les personnes handicapées sont estimées à 4,5%.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

218 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 33 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 10 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 9 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 9 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 9 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 9 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 8 %)

Les collinaires, des élections différentes des autres,(popularité : 8 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 7 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 7 %)