Des commandants des Shebab tués dont le porte-parole Sheikh Ali Dheeere




Par: Désiré Nimubona , vendredi 7 mars 2014  à 13 : 28 : 15
a

Des rapports de renseignement de l’agence Strategic Intelligence News (SIN) basée au Kenya disent que les Forces de défense du Kenya auraient tué le porte-parole d’Al-Shabaab Sheikh Ali Dheeere (voir la photo) dans des récentes attaques contre les bases des insurgés vers le sud de la Somalie.

Selon cette source la mort d’Al-Dheere serait alors le pire pour la formation islamiste liée à Al Quaeda et ca serait un coup dur contre ce groupe dont le Burundi et d’autres pays sont en train de combattre.

« Il était non seulement leur porte-parole, mais aussi un acteur clé dans la chaîne de commandement des militants », a déclaré l’agence Strategic Intelligence News ce jeudi.

D’après cette agence les Forces Spéciale de défense du Kenya « ont mené des frappes aériennes préventives et des raids de commandos en Somalie ciblant les bases et les dirigeants d’Al-Shabaab ».

SIN dit que l’assassinat d’Al-Dheere est le coup le plus mortel pour les dirigeants d’Al-Shabaab. Par ailleurs, ajoute notre source, cela « montre que forces Kenyanes peuvent à tout moment s’infiltrer et tuer les plus hauts dirigeants du groupe militant-terroriste qui a déstabilisé la Somalie » depuis près d’une décennie.

Ce leader de cette organisation était sur la liste des insurgés recherché par les Etats Unis d’Amérique et ses alliés dans la lutte contre le terrorisme.

En plus de cette mort, le Kenya a aussi tué plus de 37 insurgés Al shebab au début de cette semaine, selon la même agence. Parmi les tués, il y aurait des grands commandants de cette organisation comme Gamadhere originaire de la région de Garissa au Kenya mais devenu combattant al shebab, Zakur Bin Khalid, un militant expérimenté dans les attentats et surtout Abdi Malik et Ubeyda, des combattants d’origine arabe selon toujours SIN.

Dans les deux derniers mois, les Forces de défense du Kenya opérant en Somalie sous la bannière de l’Union Africaine ont réussi à détruire les bases, tué des centaines de militants, et poussé le réseau hors de ses bases principales à terme.

Ali Dheere avait été mis sur la liste des personnes recherchées par les Etats Unis et ses alliés.

En juin 2012, les Etats Unis d’Amérique avaient débloqué plus de 10 millions de dollars dans la chasse des insurgés de la Somalie. Les têtes de certains islamistes avaient été sollicitées par les américains moyennant quelques millions de dollars par tête.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1464 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 3 %)

A quand le retrait de Goma par le M23 ? ,(popularité : 2 %)

USA : Une initiative panafricaniste envisage 230 millions de dollars en quatre ans pour l’Afrique ,(popularité : 2 %)

Le président Somalien échappe à la mort dans une ambuscade ,(popularité : 2 %)

Le chef du M23 frappé par des sanctions américaines,(popularité : 2 %)

Sommet de l’Élysée : le président de la BAD plaide pour un financement innovant du développement,(popularité : 2 %)

RDC : Le M23 perd ses dernières positions ,(popularité : 2 %)

Commémoration du génocide rwandais : Didier Reynders n’est pas invité,(popularité : 2 %)

Rappel sur les attentats de janvier 2015 en France dont celui de Charlie Hebdo,(popularité : 2 %)

Le Burundi nomme son tout premier Ambassadeur aux Seychelles ,(popularité : 2 %)