Gatumba sous le choc à cause des pluies




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 12 mars 2014  à 06 : 50 : 23
a

Les dégâts des pluies mêlées de vents qui se sont abattues sur la zone Gatumba lundi soir se chiffrent à plus de 300 maisons et 8 personnes blessées selon les chiffres encore que nous devons de l’administration ce mardi.

Dans l’avant midi de ce mardi, les victimes de ces pluies rassemblaient ce qui est resté de leurs maisons tel les briques, les tôles, le bois de chauffage et autres. La plupart avaient du mal à localiser leurs tôles à cause du vent qui les a emportées plus lion de leurs ménages.

Un bébé à la main, Gloriose Nibaruta a dit qu’elle doit la vie sauve grâce une maman qui est venue la tirer de force quand la maison lui était tombée dessus. Jusqu’à présent, cette femme ne sait plus où se trouve ses médicaments et une certaine somme d’argent qui étaient à l’intérieur de la maison.

Gloriose Nibaruta est l’une de plus de 300 familles qui sont désormais sans abri à Gatumba à cause des pluies torrentielles qui ont duré environ une dizaine de minutes ce lundi vers 17 heures. 8 personnes ont été blessées dont 2 qui ont été transférées à Bujumbura pour des soins intensifs.

Ce mardi à Gatumba les services publics étaient paralysées. Les administratifs, les directeurs d’écoles et d’autorités se mettaient chacun à relever les dégâts qui ont été occasionnés par ces pluies.

Au moins 6 écoles (primaires et secondaires à la fois) n’ont pas fonctionné. Les tôles de ces écoles ont pour la plupart été emportées par le vent. Certains des élèves rencontrés imaginent encore comment ils vont reprendre les cours sans cahiers.

La Croix Rouge, l’administration communale en collaboration avec la police de protection civile ont commencé à inventorier les besoins d’urgence pour que la vie reprenne à Gatumba.

Dans l’entre- temps, plus de 300 ménages sont sans abri. Ils plaident auprès des bienfaiteurs pour être protégés de la malaria.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

361 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?



a

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda



a

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent



a

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre



a

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?



a

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi



a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles





Les plus populaires
Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 5 %)

Les remous contre l’entreprise Léo à Kigobe-Nord ,(popularité : 1 %)

Une montagne d’immondice au quartier Ngagara,(popularité : 1 %)

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent ,(popularité : 1 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 1 %)

La saison pluvieuse s’annonce bien aux agriculteurs , selon IGEBU,(popularité : 1 %)

Un barrage hydro électrique en cours de construction sur Mpanda,(popularité : 1 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 1 %)

Des constructions au bord du Lac Tanganyika,quel avenir pour les amphibiens ?,(popularité : 1 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 1 %)