Burundi : Le gouvernement indigné face à certains diplomates et associations




Par: Désiré Nimubona , vendredi 14 mars 2014  à 12 : 49 : 08
a

Le Gouvernement « s’est étonné et a dénoncé l’attitude de certaines associations de la société civile et même certaines représentations diplomatiques qui semblent cautionner, voire encourager » les provocations et les violences envers les forces de l’ordre, selon un communiqué du Conseil des Ministres de ce jeudi à Bujumbura.

Le Porte-parole du Gouvernement, en même temps son Secrétaire Général Philippe Nzobonariba a souligné que « le Gouvernement les appelle à leur sens de responsabilité ».

Sans pour autant pointer du doigt ces organisations et ces diplomates dont il est question, le Gouvernement du Burundi a remercié jeudi les forces de l’ordre « pour l’esprit de retenue qu’elles ont manifesté face à la provocation et à l’humiliation devant les caméras, dont leur camarades pris en otage ont fait l’objet ».

Selon le Porte-parole du Gouvernement dans son communiqué, les membres du parti MSD qui ont affronté la police s’y étaient plutôt préparés, en témoignent les « stocks de nourritures, des médicaments, des habits ainsi des quantités de stupéfiants » qui avaient été préparés pour appuyer la résistance qui « devrait durer ».

Par ailleurs, les militants du MSD ont tiré en direction des policiers occasionnant des blessés dans les rangs de la police, bien que la police n’ait pas réussi à saisir les fusils utilisés. Il ajoute que même une quantité importante de stupéfiants avaient été découverts dans cette permanence du MSD, ce qui, selon le Gouvernement, explique le comportement « drogué » des jeunes militants du MSD.

Pour rappel, les militants, essentiellement des jeunes, de l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri) avaient organisé des activités de sport massif dans la ville de Bujumbura. Ces activités sportives avaient été interdites par le Maire de la ville de Bujumbura Saidi Juma, et la police vite déployée sur tous les artères qui accèdent au centre ville.

Cependant, ces sportifs sont arrivés au centre ville et se sont dirigés vers la Permanence Nationale du parti MSD lieu d’affrontement entre ces militants et la police.

Voulant libérer deux des éléments de la police pris en otage par les militants, la police a utilisé des gaz lacrymogène et des balles réelles causant ainsi des blessés.

Des policiers avaient aussi été blessés dans ces affrontements de samedi dernier.

Au moins 71 membres de l’opposition ont été inculpés de rébellion ou de mouvement insurrectionnel et le mandat d’arrêt émis contre le président du MSD Alexis Sinduhije.

Entre temps, les Nations Unies, l’Union Européenne, Les Etats Unis d’Amérique, la France avaient condamné les récents développements appelant les deux blocs à suivre la feuille de route de mars 2013 vers les élections libres et transparentes projetées en 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

902 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ndahanura   ce  vendredi 14 mars 2014   à 18 : 50 : 32

Monsieur le secrétaire vous êtes indigné par la réaction des gens mais chose qui étonne le gouvernement n’est pas étonné quand on tire sur son peuple en utilisant l’arme que ce peuple a acheté, le jour viendra où vous allez répondre à tout ça.



Par   ce  samedi 15 mars 2014   à 12 : 01 : 18

UKIZE ISEMU YIBAGIRA ICAMWIRUKANA ! Uwo Nzobonariba Filipo mubona kera yitwa "NTURENGANYWE" KUKO NI RYO JAMBO YAMIZA MU KANWA AKIRI MURI RPB. None uyu munsi ni we ari umugizi wa leta IRENGANYA abo batavuga rumwe.
URAKUMBURA WITONDE MUTAMA FILIPO, INGOMA Z’AHA KW’ISI ZAMA ZIGENDA ZIKURANWA, ZIBISIKANYA. Ako kaborerwe k’ubutegetsi ni kagabanuka, uze wibwire uti : AHA TURI HAR’ABANDI, KAND’EJO HAZOBA HAR’ABANDI.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 4 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)

Les ONG contre le nouveau projet de loi sur la presse,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Une rhétorique de mésentente entre le CNDD FDD et le FORSC autour de la gouvernance ,(popularité : 2 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 2 %)