MSD : Le ministère public a requis contre certains d’entre eux une peine à perpétuité




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 19 mars 2014  à 06 : 35 : 25
a

Plus de 50 parmi les 69 personnes ont refusé de plaider non coupables ce mardi en évoquant plutôt pour des préalables de formes avant d’entrer dans le fond des dossiers. Le siège a classé sans suite leurs requêtes avant d’entrer par la suite dans le fond de l’affaire des membres du Mouvement pour la Solidarité et le Développement pour la plupart.

Après 3 heures de débat contradictoire entre les avocats de la défense et les membres du siège, les avocats de la défense ont décidé de quitter la salle d’audience. Ils ont expliqué que la chambre criminelle n’avait pas compétence d’écouter les mineurs et les adultes confondus mais que cela relevait plutôt des chambres pénales ordinaires. Ils ont aussi dit que les infractions qualifiées aujourd’hui de’’ flagrantes’’ n’ont pas raison d’être puisqu’elles manquent d’éléments matériels tangibles.

D’autres ont évoqué qu’ils n’ont pas eu de temps suffisant pour pouvoir plaider non coupables en faveur de leurs clients. Le siège a persisté arguant que les présumés innocents ont eu le temps suffisant d’étudier ces dossiers pour ne pas continuer à faire reporter à plus tard le procès en disant d’ailleurs que toutes ces questions avaient été à la base du report du procès samedi de la semaine écoulée.

En entrant dans le fond, ces avocats pour la plupart ont quitté la salle d’audience criant contre une parodie de justice comme d’ailleurs Me Dieudonné Bashirahishize a eu le temps de l’évoquer.

Le siège a requis une peine à perpétuité pour le premier groupe composé en général de 48 personnes qui étaient dans la permanence nationale du parti MSD.

Le second groupe était composé de 22 jeunes pour la plupart qui ont été arrêtés entre samedi et dimanche alors qu’ils faisaient du sport. Le ministère public a requis pour ce groupe une peine de servitude de 15 ans.

Vendredi, le jugement sera prononcé. Parmi ces jeunes, deux mineurs seront écoutés ce mercredi en chambre de conseil de ce même Tribunal de Grande Instance de Bujumbura.

Ce procès concernait en général des personnes qui ont été arrêtées après l’incident qui s’est produit à la permanence nationale du parti MSD. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes et de balles réelles ce jour là à la permanence nationale du parti MSD.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

656 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par rosehakizamana   ce  mercredi 19 mars 2014   à 18 : 04 : 49

mbega mwebwe mwunva ubwo ari ubutungane ni bumwe bucirinkonda umugani wa ntiba, rwembe arahangamye nkurumbi w i ngozi yaciriwe urwo gupfa akomerwa amashi ,cndd fdd yakoze ihonyabwoko ihangamye ku ngoma ba ndirakobuca ndakugarike naba uwamabi bita uwamahoro, ngayirimana bita nhimirimana baze abantu ntawurabakorako, ntaco ndi buvuge kuko numiwe numvise umunyororo wo guherayo kurabo bana, abarundi ni tugumye umutima nti ducanemwo tushigikiraneivyo ntibidutere ubwoba ukuri kuzotsinda



Par rosehakizamana   ce  mercredi 19 mars 2014   à 18 : 28 : 32

ndasubi yemwo ntitwihebure kuko umwanya usigaye ni muto cane uravye uravye igihe giheze n amabi bakoze ndizigiye cane kandi ntimwihebure kuko turi kumwe n imana ndi kure mugabo ububabare mfise ni bunini cane ariko tuyipfukmire imisi yose kuko niyo izokura ayo mashitani murico gihugu



Par Alidi Hicuburundi   ce  mercredi 26 mars 2014   à 09 : 12 : 32

Ivyo ntibitangaje kuko muri reta ya cndd fdd ntabutungane buriho uravye ingene basahura bakicha.nzosenga yehova.........umunsi umwe....yehova azonyishurira.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 4 %)

Kayanza manque de terres cultivables ,(popularité : 2 %)

Viol contre les élèves à Bubanza, un crime impuni,(popularité : 2 %)

CVR : Les attentes devraient être inclusives ,(popularité : 2 %)

Incendie au marché de Bujumbura : un rapport d’enquête dans deux mois,(popularité : 2 %)

Hassan Ruvakuki : De la perpetuité à trois ans ! ,(popularité : 2 %)

Un journaliste de la RPA a perdu le procès ,(popularité : 2 %)

Probable injustice dans la justice ,(popularité : 2 %)

Kivyuka : Les assassinés ré-assassinés,(popularité : 2 %)

Il est onvoqué par le Parquet de Makamba,(popularité : 2 %)