Burundi : Le quorum presque atteint pour faire passer le projet de révision de la Constitution




Par: Désiré Nimubona , jeudi 20 mars 2014  à 14 : 44 : 05
a

Félicien Nduwuburundi président du Groupe parlementaire CNDDFDD (parti au pouvoir au Burundi) a annoncé ce jeudi qu’au « plus tard demain (vendredi) le projet de loi » portant modification de la Constitution de la République sera voté au parlement.

Selon Nduwuburundi, les députés des autres formations politiques siégeant à l’Assemblée Nationale sont demandés de se joindre aux autres et proposer leurs amendements dans la salle des réunions étant présents.

Reporté pour demain, ou même la nuit de ce jeudi, le CNDDFDD manque toujours un député selon une source sur place qui s’est confié à la radio Isanganiro.

Les contacts sont toujours en cours selon notre constat bien que les sources officielles rejettent la présence de des contacts entre différentes composantes politiques.

Par ailleurs, bien que certains députés ne soient pas sur le sol burundais, leurs procurations sont attendues.

D’ailleurs, le président du groupe CNDDFDD l’a aussi affirmé. « Ils peuvent envoyer leurs procurations par fax » a annoncé Nduwuburundi. Le député Niyoyankana en mission à l’étranger pourrait envoyer sa procuration via le fax et les députés représentant la communauté Batwa pourraient se joindre à ceux du parti au pouvoir dans le vote.

Quant au parti Uprona, les revendications n’ont pas encore changé. Selon Bonaventure Gasutwa, président du groupe Uprona, la question du mandat présidentiel est au cœur des polémiques.

Selon lui, tout comme le président du Groupe Frodebu Nyakuri, l’article 7 de l’actuelle Constitution précise que « la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce soit directement par voie de référendum, soit indirectement par ses représentant ».

En clair, ajoutent-ils, NKurunziza est à son deuxième et dernier mandat, car, en 2005 il a été élu en conformité à l’article 7 de la Constitution actuelle.

Avec les 79 députés du Cnddfdd, 3 de la communauté Twa et un de l’Uprona, le projet sera voté.
Les députés du Groupe Twa, qui avaient pourtant participé dans la rédaction d’un communiqué conjoint entre l’Uprona, le Frodebu Nyakuri et le Groupe Twa n’ont pas signé le communiqué rendu public hier le 19 mars.

Contacté ce matin, pour savoir pourquoi son groupe n’a pas signé sur le communiqué, Ahigejeje Alfred, président de ce groupe a souligné qu’il n’a pas des commentaires à faire et qu’il faut attendre le jour du vote pour savoir la position des Batwa.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1928 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Kabadugitse   ce  jeudi 20 mars 2014   à 19 : 58 : 40

Erega abatwa babemereye inyama bazoca baritora !
Naho vyoba bimeze gute bapfe kubaha inyama z’umunsi umwe murabeko badahemuka !
Ariko bamwe muri abo baritora bazoba bicuza mu minsi iza !



Par jim   ce  vendredi 21 mars 2014   à 18 : 32 : 43

CE n,est pas passe malgre les assurances et l,arroganceDD. La petite voix leur a fait defaut.referendum an once et donc,test des prochaines elections.triche,violence etc...



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  dimanche 23 mars 2014   à 23 : 08 : 45

ABO BAWA BARUNDI SIBO BARIKO BABASHIRA MU VYO BATAZI KUKO BAMENYEREYE IBUMBA UWOBAGIRIRA NEZA NUWORIBAHA BAKABUMBA INKONO KUKO NIVYO BAZI. MUGABO NDABABARIRE UBURUNDI BURI N IMANA MU KUBONA RIRYA BWIRIZWA RITATOWE RENDONS GRACE A DIEU



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Des retenues sur salaire doivent être opérées malgré le dialogue,(popularité : 3 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 3 %)

Un discours peut décrédibiliser son auteur ,(popularité : 3 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 3 %)

Burundi : Suspension de certains partis politiques et de l’Association RPA,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa en visite au Burundi,(popularité : 3 %)

Les jeunes de Buganda ne veulent plus la guerre,(popularité : 3 %)

Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination,(popularité : 3 %)