Plus de vingt million de gens dans une pauvreté chronique en Afrique de l’Est




Par: Agence est-africaine de Presse , jeudi 27 mars 2014  à 08 : 24 : 45
a

Article produit par Ronald Ndungi/Agence est-africaine de Presse

Arusha, 27 mars 2014 (EANA)-La Communauté de l’Afrique de l’Est(CAE) compte dans sa population, plus de 20 million de gens chroniquement pauvres, ont révélé les chercheurs Jeudi dernier.

Le Directeur régional du « Development Initiatives Africa »(Projets de Développement en Afrique) M. Charles Ntale a dit aux journalistes à Nairobi au Kenya que ce nombre devrait augmenter au cours de la prochaine décennie, si des politiques délibérées ne sont pas mises en œuvre.

« La CAE devrai tirer parti du processus d’intégration pour s’assurer que le développement arrive même aux groupes les plus marginalisées » a dit Ntale au cours de la présentation du rapport 2014-2015 sur la pauvreté chronique.

Le rapport a été fait par le Réseau consultatif sur la pauvreté chronique qui travaille dans 15 pays en développement.

Les Nations Unies se sont fixé l’objectif d’éradiquer la pauvreté en 2030.

M. Ntale a dit que beaucoup de pays de la Communauté ont adopté des politiques qui visent à ce que le développement arrive à tous le citoyens.

« Ceci n’est malheureusement pas enregistré suite aux structures économiques et politiques mises en place » a-t-il regretté, ajoutant que le travail des Organisations non gouvernementales est tellement minime qu’il puisse à lui seul réduire les niveaux de pauvreté dans le bloc économique.

« Conventionnellement, c’est le rôle du gouvernement de s’assurer que ses citoyens ne vivent pas dans la pauvreté » a-t-il fait remarquer.

Le Directeur a dit que des idéologies politiques et sociales compromettaient les efforts d’éradiquer la pauvreté dans la région.

« Des ressources voulues devraient être allouées pour lutter contre la pauvreté chronique une fois pour toutes » a conseillé M. Ntale, misant sur le fait que bien de pays membres de la CAE ont fait de découvertes importantes de gaz, pétrole et autres richesses du sous-sol ces derniers temps.

« Les gouvernements devraient prévoir des fonds spécifiques pour relever le niveau de vie des membres les plus vulnérables de la société » a-t-il conclu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

297 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  dimanche 30 mars 2014   à 23 : 48 : 42

2/5 yabo bantu nabarundi



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  mercredi 2 avril 2014   à 16 : 54 : 43

le probleme de nos pays est situe sur la bonne gouvernance tufise abize ivyerekeye ubutunzi eka n ibindi vyinshi ingorane tufise nukwo muribi bihugu canecane mu burundi bakoresha abanyamugambwe kugira bitungishe ,itunga ry igihugu rikaja mu mufuko w abantu babiri canke batatu amadeni akagwira aribwa nabo batatu nayo ukwo amadeni agwira nikwo ubukene bwiyongera ukasanga ayo madeni azorihwa nabo tuzovyara kandi tutigeze tumenya ico yakoze, nico gituma mubona baguma bongereza ama taxe kuko aho bahora basab ideni batakibaha ku bwanje igihugu gikwiye gutwagwa numuntu w intungane atahahamiye amaronko akakoresha incabwenge kandi u hakaba controle ikomeye murabaza kugihe c umwami ingene babigenza



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  mercredi 2 avril 2014   à 16 : 56 : 20

le probleme de nos pays est situe sur la bonne gouvernance tufise abize ivyerekeye ubutunzi eka n ibindi vyinshi ingorane tufise nukwo muribi bihugu canecane mu burundi bakoresha abanyamugambwe kugira bitungishe ,itunga ry igihugu rikaja mu mufuko w abantu babiri canke batatu amadeni akagwira aribwa nabo batatu nayo ukwo amadeni agwira nikwo ubukene bwiyongera ukasanga ayo madeni azorihwa nabo tuzovyara kandi tutigeze tumenya ico yakoze, nico gituma mubona baguma bongereza ama taxe kuko aho bahora basab ideni batakibaha ku bwanje igihugu gikwiye gutwagwa numuntu w intungane atahahamiye amaronko akakoresha incabwenge kandi u hakaba controle ikomeye murabaza kugihe c umwami ingene babigenza



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 3 %)

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC,(popularité : 2 %)

L’adhésion du Sud Soudan et de la Somalie à la Communauté de l’Afrique de l’Est nécessite plus de consultations,(popularité : 2 %)

Une mère kényane nomme ses jumeaux "Obama" et "Romney",(popularité : 2 %)

Les présidents des parlements francophones, section Afrique dynamisent leur organisation ,(popularité : 1 %)

Kampala : Un burundais à la barbe étrange se fait arrêté en pleine messe ,(popularité : 1 %)

CAE-Bilan 2012 : Première dame Présidente de l’Assemblée législative et Nouveau siège,(popularité : 1 %)

Accord de financement de la société civile par Trade Mark East Africa de plus 125 milles $USD ,(popularité : 1 %)

L’EAC va envoyer des observateurs aux élections du Kenya à partir du mois prochain,(popularité : 1 %)

EAC : Un pied dedans, un pied dehors ,(popularité : 1 %)