Musique africaine : Les plus grandes stars de la musique africaines et ONE.org lancent « Cocoa ‘na Chocolate » pour révolutionner l’agriculture




Par: Isanganiro , lundi 31 mars 2014  à 10 : 54 : 53
a

Article distribué par APO (African Press Organization) pour ONE.org

L’organisation non gouvernementale ONE.org lance aujourd’hui un titre suite à l’une des plus importantes collaborations musicales que le continent ait jamais connue : « Cocoa ‘na chocolate ». Cette collaboration vient soutenir la campagne « Do Agric. L’agriculture, ça paye » qui vise à redynamiser les investissements dans l’agriculture. Dix-neuf stars africaines, dont D’Banj du Nigéria, Fally Ipupa du Congo, RD et Tiken Jah Fakoly de la Côte d’Ivoire, Rachid Taha, de l’Algérie se sont réunies pour contribuer à redorer l’image de l’agriculture et dire à la jeunesse africaine que leur avenir se trouve sous leurs pieds, dans leurs mains.

Les artistes participant sont : A.Y. – Tanzanie, Bufallo Souljah – Zimbabwe, D’banj – Nigéria, Dama Do Bling – Mozambique, Diamond – Tanzanie, Dontom – Nigéria, Fally Ipupa – République démocratique du Congo, Femi Kuti – Nigéria, Judith Sephuma - Afrique du Sud, Juliani – Kenya, Kunle Ayo – Nigéria, Liz Ogumbo – Kenya, Nancy G – Swaziland, Omawumi – Nigéria, Tiken Jah Fakoly - Côte d’Ivoire, Rachid Taha – Algérie, Victoria Kimani – Kenya, Vusi Nova – Afrique du Sud et Wax Dey – Cameroun

A travers cette chanson, les artistes font entendre leur voix pour mobiliser les jeunes, les appeler à rejoindre ONE.org et à soutenir la campagne « Do Agric » qui appelle les dirigeants africains à adopter de meilleures politiques agricoles qui permettront de créer des emplois pour les jeunes, d’apporter un meilleur soutien aux petits exploitants, de dynamiser la productivité, de diversifier la chaine de valeurs agricole et de contribuer à sortir des millions d’Africains de l’extrême pauvreté.

La chanson « Cocoa ‘na chocolate » vise à montrer l’importance de l’agriculture tant pour l’avenir de l’Afrique que pour la lutte contre l’extrême pauvreté. L’exemple du cacao illustre un paradoxe : alors que des tonnes de fèves de cacao sont produites en Afrique, le chocolat y est vendu à un prix exorbitant. En effet, les fèves exportées pour transformation le sont à un prix insignifiant par rapport à celui du produit fini, le chocolat. Ce qui montre clairement que l’Afrique rate ainsi une opportunité économique clé, celle de la transformation et le marketing du produit fini. L’avenir de l’Afrique est donc dans l’agriculture. Une chaine de valeurs agricole prospère est un excellent moyen de créer des emplois et des opportunités entrepreneuriales viables, générer de meilleurs revenus pour les agriculteurs et atteindre une productivité efficace qui permettra de réduire les prix des denrées alimentaires.

Ces artistes populaires se sont engagés aux côtés de ONE.org, pour dire aux jeunes que non seulement l’agriculture est « tendance » mais que c’est aussi un bon moyen de gagner sa vie. Mais, en l’absence d’une volonté politique forte et du soutien du plus grand nombre de citoyens, la jeunesse africaine ne sera pas en mesure de jouir du potentiel de l’agriculture. C’est pour cette raison que ONE.org et les voix africaines les plus populaires s’associent pour dire aux dirigeants africains, aux investisseurs et aux jeunes « Do Agric, l’agriculture, ça paye. ».

Dr Sipho S. Moyo, Directrice Afrique, ONE.org, déclare :

« Ces grands artistes sont des modèles pour les jeunes africains. Le fait qu’ils soutiennent l’agriculture lance un message puissant à ces jeunes. Il est temps que nos dirigeants investissent plus dans l’agriculture et mettent en place des politiques ciblées qui favorisent les petits exploitants qui produisent 80% de notre nourriture. L’augmentation des investissements publics permettra également de répondre au chômage des jeunes, d’encourager la participation du secteur privé et de déclencher le vaste potentiel économique du continent. Le continent a le potentiel de se nourrir, d’en finir avec l’extrême pauvreté et d’atteindre une transformation économique et sociale durable.

En effet, selon la FAO, la croissance agricole en Afrique subsaharienne contribue 11 fois plus à la réduction de la pauvreté que celle des secteurs non agricoles comme les services publics et le secteur minier. « Do Agric » est un mouvement qui vient de l’ensemble du continent pour appeler les gouvernements africains à respecter leur promesse d’allouer au moins 10% de leur budget national à l’agriculture à travers des investissements ciblés, une promesse faite à Maputo en 2003, et de le faire de manière transparente et redevable. Nous sommes fiers et privilégiés de collaborer avec un groupe d’individus si extraordinaires. Nous voulons passer le message qui souligne que l’Afrique peut non seulement se nourrir mais contribuer à nourrir le monde. »

La superstar nigériane D’Banj de déclarer :

« En tant que musiciens africains, l’agriculture est la seule cause pour laquelle nous devons nous engager, tous ensemble, et je suis fier de dire que nous l’avons fait. Ici, au Nigéria, alors que le gagne-pain de 70% de la population dépend de l’agriculture, le budget fédéral alloué à l’agriculture est à la baisse, il est de seulement 1,7% aujourd’hui. C’est un problème très sérieux, surtout quand on sait que le Nigéria dépense, chaque année, des millions de nairas dans l’importation de denrées alimentaires.

Il y a plusieurs années, la plupart des gens regardait les musiciens de haut car ils pensaient que la musique n’était pas rentable. Aujourd’hui les musiciens gagnent bien leur vie et sont respectés. De la même manière, l’agriculture a été identifiée comme une source d’emploi et je suis convaincu que les jeunes africains la voient maintenant non seulement comme tendance et rentable, mais aussi comme le moyen le plus rapide de créer des jobs et de nourrir nos familles.

A travers cette chanson, nous demandons aux jeunes d’aller sur internet, de rejoindre ONE. org et d’appeler nos dirigeants à agir et à augmenter leurs investissements dans l’agriculture. Et ce, pour que les jeunes aient plus de chance de réussir. »

« Cocoa ‘na Chocolate » a été co-produite par Cobhams Asuquo et DeeVee de DB Records. Godfather Productions a tourné le clip vidéo qui sortira le 3 avril. Les couplets ont été écrits par chaque artistes et le refrain par D’Banj. DKM Media et ONE sont partenaires dans ce projet. La chanson est disponible pour téléchargement gratuit sur ONE.org après que les internautes ont signé la pétition « Do Agric ».

Ecoutez la chanson :

Pour télécharger la chanson allez sur :

http://www.one.org




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1046 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par mw-afrika   ce  lundi 31 mars 2014   à 20 : 46 : 27

Ibi ni vyiza cane. Igihe cose tuzoba tugifashishwa vyose (na canecane ivyo kurya) tuzokwama turi abaja b’abazungu ! Uru ruririmbo ruraryoheye amatwi kandi n’amajambo arimwo atanga impanuro nyishi. Birahimbaye kwumva aba baririmvyi b’abanya-Africa bavuga indimi nyinshi, ariko uwundi muzigo tuciikoreye ni izi ndimi z’abakoroni ! Dutegerezwa kwikukira no muri urwo rwego nyene ! Mukomere.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 3 %)

Sommet de l’Élysée : le président de la BAD plaide pour un financement innovant du développement,(popularité : 3 %)

Commémoration du génocide rwandais : Didier Reynders n’est pas invité,(popularité : 3 %)

Rappel sur les attentats de janvier 2015 en France dont celui de Charlie Hebdo,(popularité : 3 %)

Un cinquième Ballon d’Or pour Lionel Messi ,(popularité : 3 %)

Affaire Yannick Nihangaza : Une équipe de trois policiers en route vers l’Australie …. ,(popularité : 3 %)

La mort du leader des Al Shebab confirmée ,(popularité : 3 %)

Bosco Ntaganda est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et de 5 chefs de crimes contre l’humanité,(popularité : 3 %)

Rwanda : HRW accuse Kigali d’orchestrer des changements contre des activistes indépendants,(popularité : 3 %)

USA : Une initiative panafricaniste envisage 230 millions de dollars en quatre ans pour l’Afrique ,(popularité : 2 %)