Les étudiants appellent l’intervention de la CNIDH




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 31 mars 2014  à 17 : 37 : 05
a

Plus de 260 délégués de classe de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure interpellent le président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme, CNIDH à user de son influence pour que le dialogue entre le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et ces étudiants ait lieu par rapport à la question de suppression progressive de la bourse.

Dans une correspondance que ces délégués de classes viennent de rendre publique ce lundi, ces étudiants parlent d’une ’’discrimination éducative’’ qui se profile à l’horizon eu égard au décret loi de février 2013 portant réorganisation de l’octroie de la bourse d’étude et des stages et à l’ordonnance ministérielle y relative.

Ils désignent ces deux textes sous l’appellation de’’ projet de suppression progressive de la bourse’’ et indiquent que ces deux textes sont en contradiction avec l‘article 53 de la loi fondamentale et l’article 153 de la déclaration universelle qui reconnaissent le droit à l’éducation pour tout le monde.

Ils déplorent aussi de l’incarcération de 5 de leurs représentants dans des conditions inhumaines. Ces étudiants sont incarcérés dans l’objectif essentiel pour le ministre de tutelle de refuser le dialogue alors qu’il est le seul à pouvoir désamorcer la tension selon leurs propos.

Ces étudiants ont envoyé cette correspondance ce lundi au président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme au Burundi au moment ils ont encore refusé de répondre à l’appel du ministre de tutelle Dr Butore Joseph qui les invite à se faire réinscrire avant de reprendre les cours.

Selon l’un des étudiants membres des organes de représentation de l’Université du Burundi, seuls 5 étudiants avaient répondu à l’appel du ministre ce lundi.

Le personnel de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure a reçu l’injonction de ne pas rendre public les chiffres des candidats aux réinscriptions.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

448 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ruvyiro@yahoo.fr   ce  mardi 1er avril 2014   à 18 : 42 : 59

Ikibazo kiragoye kandi abanyeshuri n umushikiranganji ntibashobora gutora umuti kuko si ikibazo c abubu gusa hari mwo n urwaruka ruvuka.
Nohanura ko Leta yohamagara abanyeshuri bakagaruka kw ishure hanyuma bikigwa buke buke, uti gute ?

Leta ikorane n abavyeyi n iyindi migambwe hanyuma bashire mwo aba partenaires nkuko bakunda kubivuga nka unesco, francophonie, usaid, amba usa, amba france , amba belgique, amba chine hanyuma berekane ubukene dufise kandi bazovyumva.
Ntibatinye dusege mugabo abavyeyi nta buryo bafise bwo kwigisha abana bari muri kaminuza, erega abo bitwa ko baba basohotse kuko baba barenza imyaka 18.

Ntibatinye kugaruka ku ngingo bafashe kuko ntitomoye ,ariko bumve impanuro baronka.

Abavyeyi barakenye, ntibashobora ivyo bikorwa.

Ntambukiriza ivyo .

Murakoze !!!!!



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu



a

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage



a

Karusi : une mère et ses trois enfants accueillis au bureau du CDFC



a

L’Aïd el-Fitr : les leaders appellent à l’unité des musulmans à l’approche des élections de 2020





Les plus populaires
Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 15 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 6 %)

Le fond logement pour enseignants en difficultés financières,(popularité : 6 %)

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive ,(popularité : 6 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 5 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 5 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 5 %)

Muyinga : halte à la démographie galopante,(popularité : 5 %)

Pose de la première pierre du bâtiment de la présidence par le numéro un burundais,(popularité : 5 %)

Père Noel donne la joie aux touts petits,(popularité : 5 %)