Les banques burundaises aussi proches des victimes des pluies du 9 février




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 1er avril 2014  à 18 : 03 : 02
a

L’Association des Banques et Etablissements Financiers a accordé un don d’une valeur de 115 millions de francs bu aux victimes des pluies qui se sont abattues sur le nord de la capitale Bujumbura dans la nuit du 9 au 10 du mois de février 2014.

L’ABEF a fait ce don à la Croix Rouge pour qu’elle intervienne parmi ces victimes des pluies du 9 au 10 au nom des banques et établissement financiers œuvrant au Burundi.

Vers 11 heures de ce mardi, les responsables des12 banques et établissements financiers s’étaient rencontrés au Bureau National de la Croix Rouge pour la remise de ce don sous formes de chèques en présence des représentants des victimes des pluies du 9 au 10 février de cette année dans le Nord de la capitale Bujumbura.

Cyrille Sigejeje, le président de l’Association des Banques et Établissements Financiers a indiqué cette organisation a choisi la Croix Rouge parce que celle-ci jouit d’un professionnalisme au delà du commun en matière de secours humanitaire au Burundi.

S’exprimant sur la signification de ce geste, Cyrille Sigejeje a dit que l’ABEF a voulu transmettre un message de solidarité envers ces personnes sinistrées.

Cyrille Sigejeje a souligné que la responsabilité sociale est aussi à l’agenda du banquier et du financier.

« Notre profession est en effet passée sous silence au profit de stéréotypes qui font du banquier et du financier en général une personne qui n’est intéressée que par le profit de l’argent d’autrui », a-t-il souligné.

Un geste de solidarité similaire avait eu lieu en 2013 en faveurs des victimes de l’incendie qui a ravagé le marché central de Bujumbura.

A cette époque, l’ABEF avait accordé un don de plus de 100 millions de francs en signe se solidarité à ces personnes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

3292 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  mardi 1er avril 2014   à 22 : 47 : 29

Mwakoze mutahaye ayomahera izombonerakure ziyaguremwo inkoho nimipaga pour en finir avec ADC Ikibiri



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation



a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !





Les plus populaires
Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 24 %)

L’eau thermale de Mugara, une source d’attraction touristique,(popularité : 5 %)

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI ,(popularité : 4 %)

Une politique de charroi zéro pour la croissance budgétaire au Burundi ,(popularité : 4 %)

La monnaie burundaise flotte, que faire ?,(popularité : 4 %)

Inégale circulation de la monnaie : Une entrave pour l’accès au crédit,(popularité : 4 %)

Les enjeux autour de la prochaine convention sur l’exploitation du port de Bujumbura ,(popularité : 4 %)

L’OLUCOME crie contre un nouveau projet de loi sur la TVA ,(popularité : 4 %)

La croissance économique projetée à 4,8% en 2016 ,(popularité : 4 %)

Comment accroitre la pauvreté au Burundi ,(popularité : 4 %)