Université du Burundi/ENS : Les inscriptions des étudiants re-prolongées pour la deuxième fois




Par: Aubin Niyonkuru , mercredi 2 avril 2014  à 19 : 03 : 59
a

Le ministre de l’enseignement supérieur prolonge pour la deuxième fois les délais de réinscription pour les étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure, en grève depuis trois semaines contre la mesure de diminution des effectifs des étudiants qui seront octroyés la bourse d’étude.

Le ministre de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique Joseph Butore (voir photo d’Iwacu), à travers un communiqué, jette le tort aux manipulateurs qu’il ne cite pas les noms et qui sont derrière ce refus de se faire réinscrire de la part des étudiants.

« En dépit des délais de prolongation de réinscription accordées aux étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure, il s’observe des réticences dues à des intimidations et aux manipulations diverses », lit-on dans le communiqué du Ministre Joseph Butore.

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, dans ce communiqué demande les étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure de continuer leurs inscriptions jusqu’au vendredi 11 avril 2014 pour se faire enregistrer.

La première prolongation pour la réinscription avait été accordée jusqu’au mardi 01 avril mais les étudiants n’ont presque pas répondu à l’appel des autorités rectorales et du Ministère de tutelle.

Avec le premier appel, seuls 650 étudiants dans les deux établissements s’étaient fait inscrire, sur un total de près de 18.000 étudiants.

Dès le début de cette semaine le service académique n’a pas voulu livrer les effectifs des étudiants qui se faisaient enregistrer comme pour la première période.

Mais sur terrain il était bien clair que les étudiants ont continué à boycotter cette activité, selon notre constat lors de nos différents passages au service des étudiants au campus Rohero et à l’ENS.

Ils ont plutôt demandé l’intervention de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme à travers une lettre adressée au Président de ladite Commission depuis ce lundi.

Ce mercredi, jour du début des cours et examens selon la dernière intervention du ministre de tutelle, les auditoires étaient toujours vides dans tous les campus universitaires, sauf quelques étudiants en Master qui ne sont pas concernés par la nouvelle mesure de gestion de la bourse d’études, selon notre constat.

Selon le communiqué ci-haut cité le ministère de tutelle souligne qu’il est engagé à privilégier la voie du dialogue une fois que les étudiants concernés auront regagné leurs établissements universitaires respectifs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

471 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 28 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 10 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 7 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 6 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 6 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 5 %)

Burundi : Le redéploiement des enseignants : Même la gardienne touchée à Musaga I,(popularité : 5 %)

La police arrête de nouveau les enfants de la rue à Rumonge,(popularité : 5 %)

Ngozi : Manque criant d’eau potable,(popularité : 5 %)