Université du Burundi/ENS : Les inscriptions des étudiants re-prolongées pour la deuxième fois




Par: Aubin Niyonkuru , mercredi 2 avril 2014  à 19 : 03 : 59
a

Le ministre de l’enseignement supérieur prolonge pour la deuxième fois les délais de réinscription pour les étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure, en grève depuis trois semaines contre la mesure de diminution des effectifs des étudiants qui seront octroyés la bourse d’étude.

Le ministre de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique Joseph Butore (voir photo d’Iwacu), à travers un communiqué, jette le tort aux manipulateurs qu’il ne cite pas les noms et qui sont derrière ce refus de se faire réinscrire de la part des étudiants.

« En dépit des délais de prolongation de réinscription accordées aux étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure, il s’observe des réticences dues à des intimidations et aux manipulations diverses », lit-on dans le communiqué du Ministre Joseph Butore.

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, dans ce communiqué demande les étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure de continuer leurs inscriptions jusqu’au vendredi 11 avril 2014 pour se faire enregistrer.

La première prolongation pour la réinscription avait été accordée jusqu’au mardi 01 avril mais les étudiants n’ont presque pas répondu à l’appel des autorités rectorales et du Ministère de tutelle.

Avec le premier appel, seuls 650 étudiants dans les deux établissements s’étaient fait inscrire, sur un total de près de 18.000 étudiants.

Dès le début de cette semaine le service académique n’a pas voulu livrer les effectifs des étudiants qui se faisaient enregistrer comme pour la première période.

Mais sur terrain il était bien clair que les étudiants ont continué à boycotter cette activité, selon notre constat lors de nos différents passages au service des étudiants au campus Rohero et à l’ENS.

Ils ont plutôt demandé l’intervention de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme à travers une lettre adressée au Président de ladite Commission depuis ce lundi.

Ce mercredi, jour du début des cours et examens selon la dernière intervention du ministre de tutelle, les auditoires étaient toujours vides dans tous les campus universitaires, sauf quelques étudiants en Master qui ne sont pas concernés par la nouvelle mesure de gestion de la bourse d’études, selon notre constat.

Selon le communiqué ci-haut cité le ministère de tutelle souligne qu’il est engagé à privilégier la voie du dialogue une fois que les étudiants concernés auront regagné leurs établissements universitaires respectifs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

478 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 5 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 4 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 4 %)

Tollé autour d’un probable détournement de plus de 12 millions de Fbu ,(popularité : 3 %)

Village Health Works veut construire un pavillon pour la santé de la mère au Burundi ,(popularité : 3 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 3 %)