Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Afffaire Manirumva : cinq ans après, Rufyiri dans le colimateur du Ministère public




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 5 avril 2014  à 10 : 27 : 19
a

Le Procureur Général de la république crée la surprise avec sa conférence de presse, mais aussi l’annonce de certains des présumés coupables parmi lesquels figure Gabriel RUFYIRI président de l’Olucome, fortement impliqué dans la lutte « justice pour Ernest MANIRUMVA ». Ce dernier n’a pas réagi. Gabriel RUFYIRI va être poursuivi, tandis que les pistes des hauts gradés de l’armée et la police relevées dans l’enquête du FBI n’intéressent pas le ministère public.

Dans une conférence de presse sur l’état des lieux sur la recherche de la vérité sur ce meurtre, le Procureur Général de la république, Valentin Bagorikunda, a indiqué que jusqu’alors certaines personnes ont été arrêtées et traduit en justice mais que d’autres ne le sont pas encore. Selon lui, certains d’entre eux sont en cavale tandis que d’autres sont encore au pays.

« Ceux qui présentaient des indices sérieux ont été arrêtés et traduits en justice. Le ministère public est en train d’exploiter certains éléments de preuves à sa disposition à charge de certaines personnes dont le président de l’Olucome, cité parmi les personnes qui, de près ou de loin ont été mêlé à l’assassinat d’Ernest Manirumva », peut-on lire dans son mot liminaire.

Valentin Bagorikunda a indiqué qu’aucune organisation de la société civile n’a osé lever le petit doigt pour proposer au ministère public les pistes dans la recherche de la lumière sur ce meurtre. Il a plaidé pour que la famille proche coopère avec le ministère public pour trouver la lumière autour de ce meurtre de l’ancien vice-président de l’Observatoire pour la Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques.

A la question de savoir si le président de l’OLUCOME constituerait un danger pour Bujumbura, raison pour laquelle il encourt une probable arrestation, Valentin Bagorikunda a été on ne peut plus clair : « Pas du tout, c’est un simple citoyen à l’instar des autres ».

Le Procureur Général de la république, Valentin Bagorikunda, a indiqué que les recommandations du FBI ont été mises à contribution au cours des enquêtes sans pour autant être plus explicite au moment où la société civile ne cesse de dénoncer que cela aura été l’un des manquements dans ce procès. « Toutes les preuves s’équivalent devant le ministère public », a-t-il renchéri.

Rwasa Salvator, une des personnes aujourd’hui en cavale présumée innocent dans ce meurtre aurait eu une brève rencontre à propos de ce dossier avec le Ministre de la justice ces derniers temps dans un des pays européens. Le Procureur Général de la république, Valentin Bagorikunda a dit que la question est à poser au porte-parole dudit ministère.

En date du 9 courant, soit 5 ans après jour pour jour de la mort d’Ernest Manirumva le siège va encore entendre les deux parties. Beaucoup d’activités sont organisées au cours de cette semaine notamment la marche manifestation pacifique y relative.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

851 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZI MANA   ce  dimanche 6 avril 2014   à 20 : 27 : 20

mbega abo bantu, ntiboba babanza kwiyumvira, ukwo nuguterisoni igihugu kubona haheze imyaka irenga itanu ,hariho abavundiye mu munyorora,hariho nabo bakuye muri canada ngo bari mu bishe manirumva,fbi yaraje kurondera ibime nyetso abo nyene bakaba baranse kubitanga, none ngo ni rupfiri ah ubwo bariyerekanye,ubu relo abasshingwamanza ni babikoreko baje mu makungu bashengeze abo bari ku butegetsi batibagiye uyo bagorikunda



Par   ce  dimanche 6 avril 2014   à 21 : 56 : 28

Maramara neza abishe Manrumva ni police na documentation



Par   ce  mardi 8 avril 2014   à 00 : 54 : 06

we ROSE HAKIZIMANA,
JEWE IYO NSOMYE IVYANDIKWA NKANATEGA AMATWI IBIVUGWA NDASIGWA SINEZEREJWE N’UKO MANIRUMVA YISHWE NAMBA NA GATO ARIKO IMBERE YO GUHUBUKA TUZE TWIBAZA ; MBEGA NDADAYE, JILET BIMAZUBUTE’ PONTIEN KARIBWANE N’ABANDI BENSHI WARI UMUGURUKA KUBURYO ATABUTUNGANE BARI BAKENEY ???!!! AHO RERO UWUDI ATI : AKISHE YA NKA KARACAYIRIMWO...N’UKUVUGA N’ABANDI BAZOPFA IGIHE COSE HAZOZA HAVUZWA INDURU HABANJE KWIHWEZWA UWISHWE ;ntimukibaze ko kutavuza induru bisigura kutababara....

...N’ABANDI BARACAPFUYE... naho ngo FBI ; FBI ntiza kubera ibakunda bo bakeneye terrain bikorerako ubushakashatsi...mugabo ntizohagarika abapfa.

’"va ibuzimu muje ibuntu sije nohahera"



Par   ce  mardi 8 avril 2014   à 00 : 57 : 52

we ROSE HAKIZIMANA,
JEWE IYO NSOMYE IVYANDIKWA NKANATEGA AMATWI IBIVUGWA NDASIGWA SINEZEREJWE N’UKO MANIRUMVA YISHWE NAMBA NA GATO ARIKO IMBERE YO GUHUBUKA TUZE TWIBAZA ; MBEGA NDADAYE, JILET BIMAZUBUTE’ PONTIEN KARIBWANE N’ABANDI BENSHI WARI UMUGURUKA KUBURYO ATABUTUNGANE BARI BAKENEY ???!!! AHO RERO UWUDI ATI : AKISHE YA NKA KARACAYIRIMWO...N’UKUVUGA N’ABANDI BAZOPFA IGIHE COSE HAZOZA HAVUZWA INDURU HABANJE KWIHWEZWA UWISHWE ;ntimukibaze ko kutavuza induru bisigura kutababara....

...N’ABANDI BARACAPFUYE... naho ngo FBI ; FBI ntiza kubera ibakunda bo bakeneye terrain bikorerako ubushakashatsi...mugabo ntizohagarika abapfa.

’"va ibuzimu muje ibuntu sije nohahera"



Par Manirakiza   ce  mardi 27 mai 2014   à 07 : 01 : 56

Abatwara ubutungane nibakorere nabi abanyagihugu mugabo bapfume bahora. None Valentin yavuze kugira bunve ijwi ryiwe gusa ? Namenye ko ataco amaze. Procureur Général habaye icaha ntaraba urya n’uriya kuko mbaye umwe yakunda kuvuga ati raba amategeko.Nawe yategerezwa kuraba amategeko kuko akingira bose kandi agahana bose bakoze icaha.



Par Zakary   ce  lundi 14 juillet 2014   à 17 : 04 : 13

Merci pour ces formidables informations, à très vite j’espère. :-)
Zakary rachat de credits



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 14 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 10 %)

MAHOPA : fuite ou enlèvement ?,(popularité : 8 %)

Le Gouvernement n’a pas interdit la publication du rapport de HRW, dit le Ministre de l’Intérieur ,(popularité : 7 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 7 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 7 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 6 %)

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré,(popularité : 6 %)

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité,(popularité : 6 %)

Me Baribonekeza Jean Baptiste à la tête de la CNIDH ,(popularité : 5 %)