La Chine continue à appuyer le Burundi




Par: Désiré Nimubona , vendredi 30 décembre 2011  à 10 : 20 : 39
a

La République Populaire de Chine vient d’accorder au Burundi un don et un crédit sans intérêt, un don et crédit économique et technique, a déclaré l’Ambassadeur YuXuzhong, en marge des cérémonies de signature de ces accords entre lui et la ministre des Finances et du Développement Economique, Mme Clotilde Nizigama, ce jeudi dans l’après-midi.

« Selon les deux accords signés, le Gouvernement Chinois offrira au Gouvernement burundais un don de 50 millions Yuans RMB, soit 7,5 millions de USD, et un crédit sans intérêt de 100 millions Yuan RMB, soit 15 millions USD », a souligné YuXuzhong dans ces cérémonies.

Selon YuXuzhong, la Chine a en total déjà fourni au Burundi 45 millions USD, soit 61,5 milliards de Francs burundais, et ce montant, a-t-il précisé, était destiné à l’appui économique et technique du Burundi.

La Chine a annoncé que les deux accords seront mis en applications dès le jour de leurs signatures et que les montants seront affectés dans des secteurs clé comme l’agriculture, l’énergie et les infrastructures, mais après consultations avec le Gouvernement.

Dans les prochains jours, selon l’Ambassadeur YuXuzhong, la Chine pourra accorder au Burundi un autre grand cadeau le plus attendu ces derniers jours : un barrage hydroélectrique.

« (…), comme l’énergie reste un grand défi pour le développement socio-économique du Burundi, nous planifions la construction d’une grande centrale hydroélectrique, et nous allons envoyer bientôt une équipe d’études au Burundi pour effectuer des recherches préliminaires afin de cibler un site convenable », a –t-il souligné.

Selon la ministre des Finances Mme Clotilde Nizigama, la Chine pourra même, dans les prochains jours, appuyer le Burundi à la re-dynamisation de la compagnie aérienne, Air Burundi, en lui accordant deux avions MA 60, d’environ 35 millions de dollars américains.

S’exprimant sur les modalités de remboursement du crédit, la ministre souligne qu’il s’agit d’un crédit préférentiel remboursable sur une période de dix ans, c’est-à-dire depuis 2022 jusqu’à la fin de 2031, selon Mme Nizigama.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1619 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 6 %)

EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 2 %)

Le parlement renvoie au gouvernement le projet de loi sur le payement des impôts des cadres de l’Etat ; les indignés se dévoilent ,(popularité : 2 %)

Le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze visite le Burundi,(popularité : 2 %)

Vers la fermeture du port commercial de Rumonge ?,(popularité : 2 %)

La Banque Mondiale approuve 35 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 1 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 1 %)

L’appui budgétaire pour le Burundi baissera en 2012, prédit le FMI,(popularité : 1 %)

Le Burundi prie ses partenaires d’ouvrir le porte-monnaie, des conditions évoquées ,(popularité : 1 %)

Burundi : Recul dans le classement en Indice de Développement Humain ,(popularité : 1 %)