Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Attaque armée chez Sindimwo : Tatien Sibomaana écouté par la police




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 10 avril 2014  à 21 : 09 : 48
a

Tatien Sibomana a été entendu par le bureau spécial de recherche ce jeudi. Il est présumé coupable de complicité dans l’attentat qui a eu lieu à l’appartement de Gaston Sindimwo le mois passé. Il est rentré chez lui après avoir été auditionné et reviendra lundi de la semaine prochaine au le bureau spécial de recherche pour la même affaire.

Vers 9 du matin de ce jeudi, Tatien Sibomana avait répondu à la convocation de l’officier du ministère. Habillé en costume de couleur grise, le porte parole de l’Uprona (aile non reconnu par le ministre de l’intérieur) a été auditionné à propos de son probable rôle dans la tentative d’attaque chez Gaston Sindimwo au mois de Mars 2014, le secrétaire général de l’aile de l’Uprona reconnue par le pouvoir.

Me Lambert Sabimana , avocat de Tatien Sibomana a indiqué que l’officier de police judiciaire lui a demandé à clarifier davantage les propos qu’il a tenus sur les médias ces derniers jours à travers lesquels il a qualifié de montage l’attaque qui a eu lieu chez ce membre de l’Uprona proche de Concilie Nibigira.

Tatien Sibomana de sa part a primordialement cherché à savoir s’il y aurait un rapport de cause à effet entre son implication supposée dans l’attaque et les propos qu’il aurait tenus ces derniers jours sur les médias.

De la part de Me Lambert Sabimana cette convocation qui, d’ailleurs n’est pas la première, est liée à des mobiles plutôt politiques.

Vers 12 heures, Tatien Sibomana est rentré chez lui. Il reviendra ce lundi au Bureau spécial de recherche. Cette convocation a été délivrée contre Tatien Sibomana pendant que le procès contre trois jeunes membres de l’Uprona se déroulait au parquet de la Mairie de Bujumbura.

Deux parmi trois ces jeunes ont été conduits à la prison centrale de Mpimba après 16 jours d’incarcérations au Bureau spécial de recherche.

L’avocat de ces deux jeunes avait indiqué qu’elles sont victimes d’avoir refusé de collaborer avec Concilie Nibigira reconnu aujourd’hui par le ministère de l’intérieur à la tête de l’Uprona.

Dans une interview qu’il avait accordée aux médias ces derniers jours, Tatien Sibomana avait souligné que l’attaque chez Gaston Sindimwo était un montage qui visait uniquement à arrêter certains députés de l’Uprona notamment Bernard Busokoza, Charles Nditije et d’autres qui, jusqu’alors refusent de collaborer avec Concilie Nibigira à la tête de l’Uprona.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

521 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Vyankamvuga Silas vyankas@yahoo.fr   ce  vendredi 11 avril 2014   à 17 : 55 : 25

Tatien Sibomana écouté par la police

Abaporona muri amanyama n’akaro kenshi .
Gushika ubu ntimurigera mubona ko ibintu vyahindutse !
Reka babakomeshe .
Charles Nditije nawe nyene narindire aho aguma avuga amajambo aturira , amaherezo yiwe ni nk’aya Mukasi Charles mazina yiwe . Azoruhukira mu mahanga ataco ahakora .
Ni mutekereze mwabaporona ico gihugu ntimugisambure mureke kuguma mukokeza ubwo ni mwebwe nyene mugitungiyemwo amatungo menshi . Ugutwi kw’impene kwaranse kwumva kwumvira mu nkono gutetswe !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 15 %)

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 15 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 11 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 11 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 8 %)

Muyinga/L’évêque du diocèse catholique dénonce les messages divisionnistes,(popularité : 8 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 8 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 8 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 8 %)

Les Imbonerakure en veulent à Anselme Nyandwi ,(popularité : 8 %)